Magazine Beaux Arts

Expositions “Never Mind” André Mérian & Vandy Rattana | Château d’Eau

Publié le 31 mars 2018 par Philippe Cadu @ContempodeLArt

Du 5 avril au 24 juin 2018 - Vernissage jeudi 5 avril 2018 à 18h

www.galeriechateaudeau.org

"Never Mind" André Mérian

" Il n'y a pratiquement pas de hors-champ, je suis dans l'objet, sur l'objet, près de l'objet. "André Mérian

Le Château d'Eau présente ce printemps, "Never Mind", la dernière série d'André Mérian réalisée fin 2016.
Alors que ses séries antérieures portaient sur la question du paysage, de son évolution et de la trace laissée par l'homme, telle "Esthétiques urbaines" réalisée en 2009 à Toulouse lors d'une résidence organisée par le Château d'Eau, André Mérian, avec "Never Mind" s'éloigne de ses travaux de "paysages documentaires" et se concentre sur des fragments de paysages et d'objets du quotidien pris en plans rapprochés.
Il nous livre dans ce travail une vision très personnelle du quotidien qui l'entoure en mettant en avant une sensation de "laisser -aller" qu'il tente de nous faire ressentir avec des photographies semblant avoir été choisies au hasard de ses flâneries : des carreaux de faïence de salle de bain, un rideau opaque, un coin de rue, un papier froissé, une cascade, un angle de mur...
Un laisser-aller, suggéré par le titre, et faussement désinvolte puisqu'il s'agit au contraire d'un travail très précis sur la construction de l'image, la minutie des cadrages et l'exploitation de la lumière .
En mettant en scène certains objets, en les déplaçant, en choisissant le dépouillement et le caractère extrêmement épuré des sujets, en décidant d'une composition de l'image à la limite de l'abstraction, André Mérian cherche à frapper le regard et à provoquer un impact visuel du réel à travers ces scènes du quotiden et ces paysages anonymes.

Vandy Rattana "Une mémoire jamais enfouie "

Galerie 2

LL'exposition "Une mémoire jamais enfouie" présentée au Château d'Eau en écho au Festival Made In Asia, met en regard la série photographique de Vandy Rattana "Bomb Ponds," réalisée en 2009, avec ses vidéos "Monologue" et "Funérailles".
Occupant une position médiane entre le photojournalisme et une pratique conceptuelle, ce jeune auteur cambodgien interroge les meurtrissures qu'ont subi tant sa famille que son pays dans l'histoire récente.

" Bomb Ponds ", sa série la plus emblématique trouve son origine dans les cratères creusés dans le sol cambodgien par près de trois millions de tonnes de bombes larguées par les forces américaines pendant la guerre du Vietnam entre 1964 et 1973. S'éloignant progressivement du documentaire pour intégrer les procédures de l'art conceptuel, Bomb Ponds n'en reste pas moins le témoin d'une lutte continue contre le révisionnisme historique cambodgien.

Les vidéos "Monologue " et " Funérailles " racontent quant à elles l'histoire d'une déchirure personnelle qui fait écho à celle de son pays.
Avec "Monologue", Vandy Rattana nous met face à la réalité intime des cicatrices physiques et psychologiques laissées par la période des Khmers rouges au Cambodge.
La bande son de la vidéo est un monologue de l'artiste dans lequel il rend hommage à la soeur qu'il n'a jamais connue, enterrée dans une gigantesque fosse commune aux côtés de sa grand-mère et de cinq mille autres assassinés sous le régime des Khmers rouges en 1978. Toujours préoccupé par le quotidien des cambodgiens, il raconte dans "Funérailles", son dernier court - métrage réalisé cette année, l'histoire d'un jeune homme et de sa soeur cadette qui viennent de perdre leur père et qui complètent le cortège funéraire du défunt sous les yeux attentifs d'une vieille planteuse d'épices.

En plongeant au coeur de l'intime, Vandy Rattana parvient à toucher une histoire plus large, celle qui recouvre la détresse de la perte, de la cicatrice invisible des êtres humains comme des sociétés qui les oublient. D'investigateur, il se fait chercheur résistant et renverse les codes de l'enquête pour dépasser l'hiistoire et user de l'art comme vecteur de concrétisation des sentiments.

La vidéo "Monologue" de Vandy Rattana a été coproduite par le Jeu de Paume, Paris, et le Musée d'Art Contemporain CAPC de Bordeaux.

Le Château d'Eau 1, Place Laganne 31300 Toulouse. Tél: 05 61 77 09 40


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Philippe Cadu 34619 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte