Magazine Cinéma

Réflexions sur de la cinématographication

Par Munch
The Assignment : Difficile à dire si on doit ou non prendre le film au sérieux. Réalisé par Walter Hill qui est en déclin depuis au moins 20 ans The Assignment aurait pu être son retour en force. Pas que ce soit totalement inintéressant, je crois seulement que le scénario à dû être réécrit en fonction du budget. 5 millions de $ c’est peu, pour que ce genre de film puisse avoir l’air d’autre chose qu’un truc filmé en studio en gros plans. Le film n’est jamais vraiment prenant mais Hill pousse un peu les limites pour ce genre de série-B nous montrant l’histoire d’un tueur à gage joué par Michelle Rodriguez avec une fausse barbe et un faux pénis (pour être sûr que l’on croit qu’il s’agit d’une homme) qui se réveille dans une chambre de motel où on lui a fait un changement de sexe. La femme joué par Michelle Rodriguez se réveille nue où l’on y voit ses seins et son pubis (pour être sûr qu’il s’agit d’une femme) décide de se venger de celui qui a bien pu lui faire ça. Le film ne va jamais vraiment plus loin que le côté vengeance de la patente et c’est un peu ce qui est triste puisqu’avec une Michelle Rodriguez qui est parfaitement game de se laisser aller, on aurait pu pousser le côté transgenre-LGBTQ2 plutôt que de faire comme si de rien était. Évidemment le but du film est de voir des gens mourir et des scènes d’action alors on a l’impression que Hill qui n’en est pas à sa première histoire de changement d’identité, utilise celle-ci que pour faire "tendance" plutôt que d'avoir un réel point de vue sur le sujet.
Victor Crowley : Victor Crowley est la suite de Hatchet 3, il est donc Hatchet 4. La série est une lettre d’amour aux slashers des années 1980 avec un gore old school très éfficace. Adam Green, le réalisateur croyait faire une surprise en donnant aux fans de la série ce film qu’il a fait secrètement pour le 10eanniversaire du 1er film. Mais on a l’impression qu’il a complètement oublié comment faire un film tant tout semble amateur. Les acteurs surjouent comme dans un film étudiant des personnages minables et l’humour bien que souvent en bas de la ceinture est tout simplement déplacé et stupide. Il reste du gore très moyen, très très moyen et un set up d’avion écrasé qui est clairement un studio de cinéma mal éclairé avec de la fausse végétation. C’est presque du théâtre filmé. 1/5 Marine
Catfight : Catfight est fascinant parce qu’il ne ressemble à rien mais il aurait dû être tellement mieux. C’est un peu comme si on n’avait pas eu le budget de nos ambitions, qu’on n’avait pas peaufiné le scénario et qu’on avait donné la réalisation à quelqu’un qui n’avait pas compris le ton du film. On se retrouve devant un truc étrangement drôle, mais dont on sait qu’il aurait dû l’être plus. On se retrouve devant une satire semi-efficace ce qui n’est pas rien, mais dont on sait qu’elle aurait pu l’être beaucoup plus. 4/5 Marine
Spiderman : Homecoming : C’est un film basé sur un superhéros d’une série de bande dessiné fait par la compagnie Marvel. Dans celui-ci, un ado grimpe les murs et lance des toiles d’araignée par ses poignets. On le surnomme Spider Man. 4/5 Marine
Collide : En voyant Anthony Hopkins perdre son temps dans Transformers 5 et ce Collide on est un peu désolé pour lui. Mais ce serait oublier qu’il a joué dans Instinctet Bad Company. Deux acteurs britanniques jouent de jeunes américains à Cologne, en Allemagne et là Ben Kingsley caricature on ne sait trop quoi, un mafieux russe peut-être, j’en sais rien. Y a des poursuites en voitures qui n’ont ni queue ni tête et y a Felicity Jones, belle comme toujours, qui ne peut malheureusement pas sauver ce film. 1/5 Marine
Fist Fight : C’est un faux remake de Three O’Clock High et tout le monde qui à apprécié ce classique des années 1980 trouve ce Fist Fight complètement inutile. Tandis que les autres trouvent ce Fist Fight complètement inutile mais ils y voient une morale un peu cute sur le système de financement déficient des institutions scolaires. Comme la morale est loin d’être subtile, les gens qui n’ont jamais vu Three O’Clock High sont un peu des idiots. 1/5 Marine
XX : XXà été vendu à tort comme un film d’horreur féministe. Il n'a de féministe que le fait d’avoir été réalisé par des femmes. Aucun point de vue, aucune vision, aucun sous-texte féminin. C’est un peu comme si le dépanneur au coin de la rue était la propriété d’une femme et qu’on disait : Vas-tu aller chercher des clopes au dep féministe ? 1/5 Marine
The Love Witch : The Love Witch est un peu un OVNI dans le paysage cinématographique. Hommage au film des années 1960, le film est tourné en 35mm dans un style qui rappelle les années 1960, en fait c’est à s’y méprendre. C’est même joué dans le style de cette époque  même si le tout est contemporain (les voitures, les cellulaires). Écrit réalisé, par Anna Biller qui à aussi fait les costumes, la DA et la musique. Le seul hic c’est qu’à 120 minutes le film est possiblement 90 minutes trop long… 3/5 Marine
Hard Target 2 : J’ai vu Hard Target au cinéma dans ma période où je découvrais John Woo. Je venais de voir A Better Tomorrow et The Killer. Je n’étais pas un fan de Van Damme mais un fan de Sam Raimi qui a produit le film. Hard Target est un film que j’ai toujours défendu malgré tout le mal que les gens en pensent. Ma seul copie du film et c’est selon moi la seule façon de voir ce film est une VHS de la copie de visionnement du film. La musique et la finale sont différentes mais le film à 30 minutes de plus que dans sa version finale. 30 minutes d’action mais également d’exposition du film le rendant encore meilleur et lui donnant également de meilleurs arguments pour le défendre. Bref, Hard Target 2, crisse de marde! Réalisé par le roi de la suite DTV Roel Reiné, Hard Target 2 commence plutôt bien avec une scène d’ouverture soignée qui laisse présager quelque chose de correct. Puis on a l’impression d’une suite de Surviving The Game à Bangkok plutôt que de Hard Target. Comme les deux films sont très similaires, il est facile de faire l’erreur de réaliser la mauvaise suite. Possiblement ce que Reiné à fait. Ou il a tout simplement mélangé les 2 films et en a fait un seul mais pas très bon. Pourri même. Les scènes d’action sont mal chorégraphiées, les acteurs sont terribles. Temuera Morrison est devenu un méchant de service dans ce genre de film (il est de la distribution de The Marine 2) et Rhona Mitra doit commencer à regretter d’avoir enlever ses implants mammaires un peu trop tard dans sa carrière(elle fut le modèle pour Lara Croft dans le jeu vidéo jadis d’où l’idée d’avoir des implants mammaires puisqu’elle croyait qu’elle aurait le rôle pour le film) elle qui veut être une actrice crédible alors qu’elle multiplie ce genre de films. Il semblerait que j’ai pas grand chose à dire sur le Hard Target 2…. 0/5 Marine

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Munch 197 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines