Magazine Culture

Mumia Abu-Jamal, combattant de la liberté de Claude Guillaumaud-Pujol

Par Hamisoitil @lecturedehamik
Mumia Abu-Jamal, combattant de la liberté de Claude Guillaumaud-PujolQUATRIÈME DE COUVERTURE

L'espoir c'est la différence entre la vie et la mort." Serge Atlaoui, citoyen français condamné à mort en Indonésie en 2007. Ainsi peut également se résumer le destin de Wesley Cook, alias Mumia Abu-Jamal, journaliste afro-américain de Philadelphie, condamné à mort en 1982 pour le meurtre d'un policier blanc, meurtre qu'il a toujours nié. Serge Atlaoui et Mumia Abu-Jamal ne doivent leur survie qu'à une solidarité internationale sans faille et à une force de caractère hors norme. Combattants de la liberté, les murs de la prison enferment leur corps, mais pas leur esprit. En 2012, après trente ans dans le couloir de la mort, Mumia a vu sa peine commuée en prison à vie : "une peine de mort lente", selon ses mots. Exemple d'humanité et d'héroïsme, il témoigne dans ses écrits et ses interviews réalisées par téléphone de la vie quotidienne des quelque 3 000 condamnés à mort américains et de plus de deux millions de prisonniers. Dans une Amérique en crise, où les manifestations et les bavures policières se multiplient, il est la voix de l'autre Amérique, celle des minorités ethniques et des majorités pauvres. Aujourd'hui Mumia est malade, atteint d'hépatite C, comme des milliers de prisonniers américains. Après deux ans de mobilisation et deux procès pour qu'il puisse accéder à des soins médicaux, il a commencé son traitement en avril 2017. Dans ce récit très documenté et illustré, Claude Guillaumaud-Pujol (universitaire spécialiste des Etats-Unis) raconte l'histoire de Mumia Abu-Jamal, son enfance, ses premiers engagements, sa lutte pour la liberté et la justice. C'est un outil précieux pour comprendre le combat de Mumia Abu-Jamal et de ses compagnons d'infortuneune femme admirable pour le combat mené depuis une bonne trentaine d’années à ses côtés.
  • Broché: 165 pages
  • Éditeur : Le Temps des Cerises 
  • Collection : Récits des libertés
  • Date de sortie : 18 novembre 2017
  • Prix : 13.00 € (papier)
MON AVIS :
Pendant toutes ces années, la voix de Mumia reste synonyme d'espoir, de solidarité, d'humanité dans un monde de barbarie aseptisée ; c'est une voix qui traverse les murs les plus épais, passe  travers les systèmes de contrôle hautement sophistiqués, franchit les cercles d'acier qui déchiquettent les chairs de qui voudrait fuir. C'est << la voix d'un homme libre >> que l'on cherche, en vain, à étouffer.
Quand j’ai découvert Mumia Abu-Jamal, j’étais à Châtelet en train de faire les boutiques, il y a de ça une bonne dizaine d’années, maintenant, voire plus, accompagnée de mon homme. Il y avait foule, des banderoles, des affiches, des manifestants portant des t-shirts à son effigie. La police était là aussi pour éviter tout débordement. J’entends hurler, crier : libérer Abu-Jamal, Libérer Abu-Jamal.  Mais qui est cet homme ? J’avoue qu’à cette époque, j’étais peu intéressée par cette histoire qui avait fait la une des journaux... bien d’autre chose à gérer dans ma vie, en ce moment-là, et pour moi, c’était encore une histoire de condamné à mort qui réclamait justice, rien de plus, rien d’extraordinaire, dans un pays comme les États-Unis. Mais voilà, Babelio m’a sollicitée pour me proposer de découvrir cet homme à travers la plume d’une femme étonnante...
Mumia Abu-Jamal aka Wesley Cook de son vrai nom a grandi à Philadelphie avec sa famille. À cette époque, cette partie des États-Unis était connue pour les brutalités et les bavures policières envers la communauté noire. Drogues, meurtres... Tout y est, et pourtant, Wesley, qui devient par la suite, Mumia (prénom swahili donné par son professeur originaire du Kenya) se démarque haut la main.
Claude Guillaumaud-Pujol, une femme admirable pour le combat mené depuis une bonne trentaine d’années à ses côtés va nous raconter l’histoire de cet homme, depuis son enfance, en passant par les blacks panthers où il a été l’un des plus jeunes à rentrer dans ce mouvement, quand il se mettra en couple avec sa meilleure amie avec qui il aura deux enfants, c’est d’ailleurs à partir de là qu’il décide de rajouter Abu-Jamal soit Père de Jamal, pour son premier fils, à l’âge de dix-sept ans ; par ses études qui le pousseront à s’intéresser au journalisme, ou quand il aura un pied dans le groupe radical, qu’est le MOVE, jusqu’à l’accusation du meurtre d’un policier blanc, le 9 décembre 1981. Condamné à la peine capitale en 2001, la justice sera sans pitié avec lui, même si l’année 2011 se changera en peine de prison à vie sans aucune possibilité de remise de peine. Raconté comme ça, oui, on pourrait se dire, encore un coupable qui se dit non-coupable. Et c’est exactement ça ou presque, car, en effet, Mumia clame son innocence depuis le premier jour de son enfermement jusqu’à aujourd’hui. Car, Mumia, ce jour-là rentrait du boulot et voit son petit frère se faire tabasser par des policiers. Il court pour l’aider. Un coup de feu. Un mort. Le policier à terre.  Mumia est accusé de meurtre. Lui se dit innocent.
Un livre/témoignage fort, bien développé et surtout très instructif qui décrit tout le parcours de cet homme avant le procès, que l’on surnomme << la voix des sans-voix >> et pendant le procès, face à des policiers corrompus et un système judiciaire décidés à achever le plus connu des condamnés à mort. Forcément, on ressort de là attristé par cette injustice, mais admiratif pour son courage et sa ténacité face à cette injustice. Un bel hommage à lui et vraiment très fière de l'avoir découvert à travers cet ouvrage. 
Je recommande !
Mumia Abu-Jamal, combattant de la liberté de Claude Guillaumaud-Pujol
MA NOTE Mumia Abu-Jamal, combattant de la liberté de Claude Guillaumaud-Pujol

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hamisoitil 4100 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines