Magazine Bourse

Analyse de Flughafen Zürich (FHZN:SWX)

Publié le 07 avril 2018 par Chroom

Flughafen Zürich est l’exploitant de l’aéroport de Zurich-Kloten, le plus grand aéroport de Suisse. La construction et l’ouverture se sont étalés entre 1943 et 1953 et l’aéroport a été privatisé en 2000 (un fort mauvais timing, comme nous le verrons plus bas).

Ces chiffres donnent le vertige: en 2017, 29.4 mio de passagers ont utilisé l’aéroport de Zurich, 270‘453 avions ont décollé et atterri et 490‘452 tonnes de marchandises ont été transportées.

La capitalisation boursière dépasse les 6 milliards. Les actionnaires principaux de Flughafen Zürich sont le canton de Zurich (33.3% des actions) et la ville de Zurich (5.1%).

Les activités aériennes (taxes d’aéroport, fret aérien,...) représentent 60% des revenus et les activités non-aériennes (boutiques hors taxes, commerces traditionnels, hôtels, restaurants, parkings,...) les 40% restants.

L’aéroport de Zurich possède également des participations à l’étranger, notamment l’aéroport brésilien de Florianopolis et l’aéroport chilien de Iquique.

Le projet immobilier « The Circle » est tout simplement... le plus grand chantier actuel de Suisse! Ce projet, détenu à 51% par Flughafen Zürich et 49% par Swiss Life, sera terminé d’ici début 2020. Les dimensions sont pharaoniques: 160’000 m2, dont 70’000 destinés à des bureaux.

Flughafen Zürich a survécu à 2001, véritable annus horribilis qui a vu le grounding de Swissair et les attentats terroristes du 11 septembre. La paralysie du trafic aérien qui va suivre va ébranler fortement l’aéroport de Zurich, mais il s’en relèvera. Rappelez-vous ce conseil: Vous pouvez investir dans un aéroport, mais JAMAIS dans une compagnie aérienne!

Le modèle d’affaires d’un exploitant d’aéroport est indémodable: ni Internet ni les imprimantes 3D ne peuvent éviter aux passagers de devoir se rendre physiquement dans un aéroport pour prendre leur vol... et donc de payer la taxe d’aéroport. C’est une vraie franchise!

Et que faites-vous pour passer le temps une fois enfermé plus d’une heure dans un aéroport? Vous buvez un café, mangez un sandwich ou achetez un pur malt au tax free shop!

L’entreprise est saine et profitable. Le ratio de fonds propres de 56% est confortable. La marge bénéficiaire nette de 27.5% est extraordinaire et s’améliore constamment (17.5% en 2015). Le ROE est de 11.9% (contre 8.1% deux ans plus tôt), une valeur correcte mais qui garde les pieds sur le tarmac.

Les actionnaires reçoivent cette année un dividende ordinaire de 3.30 CHF auquel s’ajoute un versement issu des réserves de capital (non imposable) de 3.20 CHF. Le rendement actuel de 3.3% est intéressant et le payout ratio de 70% laisse encore un peu de la marge pour des augmentations futures.

Au cours actuel de 198.30, le PER 2018 est estimé à 22, une valeur raisonnable en comparaison historique. Je viens de devenir copropriétaire de cette franchise en profitant de la chute du cours de 5.6% provoquée par UBS. Le 6 mars, la grande banque a en effet abaissé sa recommandation de buy à neutral et l’objectif de cours de 250 à 220 fr. De telles dégradations d’objectifs sont souvent d’excellents signaux contrariens d’achat que j’utilise pour initier une position au rabais.

Petite digression:
Sans vouloir porter des accusations gratuites dans ce cas précis, notons que par le passé plusieurs banques ont utilisé ce type de pratique à maintes reprises pour faire chuter artificiellement le cours d’une action et ainsi en acquérir de gros paquets à bon prix (ou à l’opposé en donnant une recommandation d’achat afin de se débarrasser de leurs positions à un cours survitaminé). Officiellement, ces manipulations de cours ont disparu et les analystes agissent indépendamment du service investissement de leur banque. Officiellement...

Conclusion:
Flughafen Zürich va continuer de profiter d’un nombre de passagers en hausse (augmentation annuelle moyenne entre 4 et 6%) et du développement de ses activités commerciales, notamment les rentrées immobilières liées au projet « The Circle » dès 2020.

Bon, je vous laisse, je vais m’envoyer en l’air...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chroom 366 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte