Magazine Culture

Marina Tsvetaïeva – Voici encore une fenêtre…

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

Marina Tsvetaïeva – Voici encore une fenêtre…Voici encore une fenêtre
où encore on ne dort.
peut-être – on boit du vin
peut-être – on est assis.
Ou simplement ils sont deux
qui ne défont pas leurs mains.
Dans chaque maison, ami,
il y a une fenêtre ainsi.

Cri des ruptures et des rencontres,
c’est toi, fenêtre dans la nuit !
Peut-être – centaines de chandelles,
peut-être – trois chandelles.
Non, point de repos
pour mon esprit.
Dans ma maison toujours
il en fut ainsi.

Prie, ami, pour la maison sans sommeil,
pour la fenêtre éclairée.

*

Вот опять окно,
Где опять не спят.
Может — пьют вино,
Может — так сидят.
Или просто — рук
Не разнимут двое.
В каждом доме, друг,
Есть окно такое.

Не от свеч, от ламп темнота зажглась:
От безсонных глаз!

Крик разлук и встреч —
Ты, окно в ночи!
Может — сотни свеч,
Может — три свечи…
Нет и нет уму
Моему покоя.
И в моём дому́
Завелось такое.

Помолись, дружок, за безсонный дом,
За окно с огнём!

*

Here’s another window
with more sleepless people!
Perhaps – drinking wine or
perhaps only sitting,
or maybe two lovers are
unable to part hands.
Every house has
a window like this.

A window at night: cries
of meeting or leaving.
Perhaps – there are many lights,
perhaps – only three candles.
But there is no peace in
my mind anywhere, for
in my house also, these
things are beginning:

Pray for the wakeful house,
friend, and the lit window.

23 décembre 1916

***

Marina Tsvétaïeva (1892-1941)Insomnie et autres poèmes

(Poésie/Gallimard, 2011)Bride of Ice: New Selected Poems
(Carcanet, 2009)
– Translated by Elaine Feinstein.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 13365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines