Magazine Culture

Chronique : "Comment se comporter comme une personne normale"

Par Mateiva
*** ORIGINAL ***
Chronique :
Auteur : T.J. KluneÉditeur : MxM BookmarkDate de sortie : 11 avril 2018 (achat Livres Paris pour moi - En exclu)~ RÉSUMÉ ~Gustavo Tiberius n’est pas normal. Il en est conscient, tout comme le reste des habitants d’Abby, petite ville de l’Oregon. Il lit des encyclopédies chaque soir avant de dormir, a un furet de compagnie qu’il a baptisé Harry S. Truman, possède un vidéoclub où personne ne met les pieds, et ses plus proches amis sont Lottie, une dame dont les cheveux ressemblent à ceux d’une drag-queen, et un trio de vieilles motardes chevauchant de Vespa répondant au nom des "Nous, les trois Reines".Gus n’est pas normal. Et ça lui va très bien. Tout ce qu’il demande, c’est qu’on le laisse tranquilleJusqu’au jour où entre dans sa vie Casey, un hipster asexuel défoncé et accessoirement le nouvel employé de chez Lottie’s Lattes. Pour une raison qu’il ne comprend pas, ce dernier pense que Gus est l’être le plus fabuleux sur Terre. Et il se pourrait bien que Gus commence à penser la même chose de Casey, même si celui-ci passe sa vie à poster des photos de sa nourriture sur Instagram.Mais Gus n’est pas normal et Casey mérite quelqu’un qui l’est. Voulant soudain être ce quelqu’un, Gus sort de sa zone de confort et formule un plan pour devenir la personne la plus normale au monde.Après tout, qu’est-ce qui pourrait bien clocher ?


~ MA CHRONIQUE ~Un bon récit qui a su me captiver malgré quelques passages que j'ai trouvé un peu longuet à mon goût.Page après page, j'ai eu l'impression de planer avec les personnages. D'être dans un univers un peu à part, un univers qui a su m'attendrir autant qu'il a su me faire rire.Nos héros ici présents sont uniques, rares et hyper attachants, tous autant qu'ils sont.En premier lieu, grand "héros" de ce roman, celui que nous apprenons à connaitre pour ce qu'il est, pour qui il est, c'est Gustavo Tiberius, autrement dit Gus. C'est une personne qui m'a fait ressentir beaucoup d'émotions, de frissons. Un personnage complètement atypique et totalement craquant. Il m'a touchée avec ses questionnements, ses réparties, ses réactions. C'est une personne, qui au-delà de son "originalité", est très intéressante, intelligente, même si un peu obsolète sur certains sujets, et qui arrive, d'une manière ou d'une autre, à vous apostropher. Ses souvenirs sont d'une extrême douceur et toujours empreints à me mettre la larme à l'oeil.En second plan, nous faisons connaissance avec Casey, celui par qui la vie de Gus va être irrémédiablement chamboulée.Casey, jeune homme un peu décalé, avec cette particularité qui peut repousser et cette nonchalance qui vous fait tanguer le cœurPuis, nous avons tous les autres personnages. Des personnages qui complètent à merveille nos deux protagonistes, qui les font grandir, réagir. Je les ai tous aimé, sans exception. Ils ont tous ce petit grain de folie qui fait que vous ne pouvez que vous attacher à eux, sourire de leurs paroles et fondre de leur attachement envers Gus et Casey.Cette histoire, il faut la lire pour en prendre toute la mesure, pour en comprendre le sens profond. Car oui, au-delà du rire que peut nous provoquer certaines situations, il est question de soi, d'être et de paraître. Des questions sur son existence et surtout sur cette envie que l'on a de réussir à se surpasser pour l'être aimé. Mais le plus important au final, et nous le comprenons à notre lecture, c'est d'être soi, tout simplement et de finalement s'accepter comme tel, sans forcement se définir. Car tout ne se défini pas.Les interactions entre les personnages sont assez jouissives, ce qui donne un certain rythme au texte. La construction du récit est bien organisée, les flash-back bien introduits.Beaucoup de choses se passe dans le texte, avec une évolution parfaite, un développement crescendo et une émotion qui se délit au fil des mots et des ressentis échangés entre Gus et Casey. Mais aussi avec les autres.La plume de l'auteur est fluide, parfaite et en totale adéquation avec le récit. Une plume qui sait se faire légère, simple, tout autant qu'elle sait se faire plus riche, plus soutenue, en s'adaptant merveilleusement à nos personnages et aux situations.Un flot continu de sensations, de sentiments et d'émotions vous envahi à chaque page tournée.La couverture fut mon coup de cœur. Elle est simple, épurée, efficace : j'adore ! Et surtout, elle s'avère en parfaite osmose avec le roman, tout autant qu'avec le titre. A vous de découvrir pourquoi.En bref, un très joli bouquin dont l'histoire m'a séduite et dont les personnages m'ont charmée. Beaucoup d'introspection ici, un vrai travail de soi, d'apprentissage, d’acceptation et de découverte, la découverte de l'amour et de cet état amoureux qui vous rend heureux. Le tout dans un ensemble frais, jeune, dynamique, qui saura vous apporter avec perfection la dose d'émotion qui vous chamboule et vous fais frémir.


Chronique :

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mateiva 3635 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines