Magazine Culture

generation snowflake – flocon de neige

Publié le 10 avril 2018 par Bastienb

generation snowflake – flocon de neigeAlors que je passe devant la cour de récréation d’un Lycée bien guindé de ma ville, je suis témoin d’une altercation entre deux jeunes. Ils ont à tout casser entre 17 et 20 ans et se lancent des injures. C’est une véritable joute verbale qui se déroule sous mes yeux et dans mes oreilles. Aucun n’a le dessus sur l’autre, les jurons pleuvent et s’échangent comme dans une partie de ping-pong que l’on ne peut arrêter. Quand soudain, un mot semble toucher l’adversaire et le mettre à terre.

« Espèce de snowflake, tu n’es qu’un flocon de neige »

L’autre est déstabilisé. Du haut de ses 1m98, il s’en va en courbant l’échine sans même esquiver une réplique.

Comment a-t-il pu être vaincu par ce simple lancé de « flocon de neige ». Même les insultes du Capitaine Haddock semblent plus percutantes que ce pauvre snowflake évoquant plutôt des images de douceur, de légèreté et de pentes enneigées !

Snowflake…Quelle offense !

Mais voilà, il s’agit bel et bien d’une injure. La génération snowflake, est un néologisme désignant les jeunes adultes des années 2010. En les taxant péjorativement de « flocon de neige », on sous-entend qu’ils sont frêles psychologiquement, plus susceptibles, moins résilients et émotionnellement plus vulnérables que les générations précédentes.

Les « flocons de neige » sont des personnes centrées sur elle-même, très sensibles et s’offusquant facilement. Ils détestent entendre des opinions différentes des leurs et pensent qu’ils devraient en être protégés.

Paternité des flocons de neige ?

La première utilisation de « flocon de neige » proviendrait d’une réplique culte  du film Fight Club (1999), adapté au cinéma par David Fincher avec Brad Pitt et Edward Norton d’après le roman de Chuck Palahniuk.

« Vous n’êtes pas exceptionnels, vous n’êtes pas un flocon de neige merveilleux et unique, vous êtes fait de la même substance organique pourrissante que tout le reste, nous sommes la merde de ce monde prête à servir à tout, nous appartenons tous au même tas d’humus en décomposition. » dixit Tyler-Pitt un dur à cuire qui encourage les hommes à faire preuve de virilité en se battant et en refusant la soumission à une société consumériste.

Des étudiants flocons de neige.

Quant à l’expression « génération snowflake », elle est usitée de façon courante aux Etats -Unis et au Royaume-Uni depuis le début 2016, à la suite de la publication de Claire Fox intitulée : « I find that offensive » dans laquelle est décrit la réaction disproportionnée d’étudiants de Yale après les déclarations d’un professeur à leur encontre.  Ces mêmes étudiants réclament que des « mentions de contenus choquants » soit apposés sur des textes classiques divers si l’auteur ou le héros est suicidaire (Mrs Dalloway de Virginia Woolf) ou en raison de la présence d’agressions sexuelles (Les Métamorphoses d’Ovide).

Des flocons de neige dans le dictionnaire et dans la société

Reconnu comme l’un des 10 mots de l’année par le dictionnaire Collins, « la génération snowflake » y désigne, des jeunes nés entre 1980 et 1990 qui prennent moins de risques, et sont plus sensibles que leurs aïeux, les célèbres baby-boomers ! Certains journalistes avancent que cette génération snowflake, se plaignant, n’aimant pas être contrariée et détestant les critiques pourrait être à l’origine d’une diminution des libertés d’expression. Ils ont tendance aussi à classer dans ce fourre-tout, les anti-Brexit, les anti-Trump qui selon eux auraient le monopole de la susceptibilité.

Alors jeunes en sucre, flocon de neige ou génération guimauve ? Qu’en pensez-vous?

L’article generation snowflake – flocon de neige est apparu en premier sur Culture générale.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bastienb 57544 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine