Magazine Culture

Le cheval qui galopait sous la terre, de Dedieu

Publié le 10 avril 2018 par Onarretetout

9791035200718

Une histoire d’amitié dont le début m’a fait penser à Montedidio d’Erri de Luca. Sans doute parce que l’enfant, Petit Jean, commence à travailler à 13 ans. Oui des enfants ont travaillé en Europe à partir de 13 ans et c’était normal pour l’enfant que nous suivons dans le livre d’Erri de Luca. Oui, des enfants ont travaillé dans la mine, en France, à 13 ans, et ce n’est pas si ancien. À 13 ans, beaucoup d’enfants ont travaillé dans des usines, en France, et sans doute les patrons trouvaient cela normal. Comme il était normal de faire travailler dans la mine, sans que jamais ils en sortent, des chevaux pour tirer les wagonnets sous la terre. Aujourd’hui, en France, il ne faudrait pas l’oublier. Ça semblait normal alors que la vie normale d’un cheval est plutôt de courir dans l’herbe ou de brouter. Ça semblait normal et l’enfant, Petit Jean, éprouve même un sentiment mêlé de fierté et de peur. Il comprend le cheval et ne veut plus le quitter. Mais, pour cela, il faudra déroger aux règles établies. Et ne pas accepter qu’un chef, aux ordres des cols blancs dans les bureaux, leur crie : » Assez joué ! » Eh bien non, l’enfant et le cheval n’ont pas assez joué.

De l'auteur, Dedieu, un autre livre a été présenté, dans ce blog, ici.

Les Éditions Thierry Magnier précisent, à propos de la Collection Petite Poche : 
Pour les lecteurs débutants (petits ou grands) et ceux qui ont envie 
d’histoires courtes, une collection aux couvertures graphiques, élégantes et gaies.
À l’intérieur, la mise en page prend en compte le rythme de lecture, les mots
restent toujours entiers et les groupes de sens sont respectés. Une collection
pensée pour permettre à tous les lecteurs de savourer ces courts romans.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Onarretetout 3973 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine