Magazine Entreprise

Comment ouvrir un Food Truck : comment se lancer ?

Publié le 10 avril 2018 par Addictgroup

Le « Food-truck » ou camion-restaurant, inspiré d’un concept new-yorkais, est un nouveau mode de restauration nomade qui associe la restauration rapide et cuisine de qualité. De plus en plus d’entrepreneurs s’intéressent à l’aventure du foodtruck, jeune cuisinier en herbe, rêve de découverte et soif de nouvelle aventure, ouvrir un food truck séduit énormément. 

Pourtant si les Food-trucks ne semblent pas être un concept nouveau au regard des camions à pizza ou encore les baraques à frites, ils se positionnent comme une alternative plus saine que les fast-foods à l’heure du déjeuner. 

Envie de vous lancer dans l’aventure, alors, voici comment réussir l’ouverture de votre food truck. 

Un marché en pleine expansion :

Le concept de Food-truck est aujourd’hui en pleine expansion. Plutôt réservé à la région parisienne, le phénomène s’étend désormais dans les grandes villes de province. Même si la concurrence n’est pas encore très forte, elle risque d’être plus soutenue dans quelque temps.

Ouvrir un Food-truck, tout comme un restaurant, doit être une expérience enrichissante, tout comme ce que vous allez devoir proposer. La clientèle est de plus en plus sélective et vous allez devoir proposer des produits de qualité.

Démarquez-vous de vos concurrents en proposant un concept original. De la décoration de votre camion à la gamme de produits à vendre, prenez le temps de concevoir un projet innovant pour que votre Food-truck tienne la route.

À lire : comment acheter un camion Food-Truck ?

Les obligations légales et les démarches administratifs :

Comme une entreprise nomade, un food-truck doit respecter plusieurs formalités juridiques afin que tout soit en règle et ne pas rencontrer de problème. Voici toutes les étapes à suivre pour ouvrir un Food-truck, qui sont bien différent de celles à respecter pour ouvrir son restaurant !

Les formalités juridiques pour créer un Food-truck :

La première étape consiste à créer une entreprise individuelle (autoentrepreneur ou non) ou bien créer une société, généralement en SARL ou SAS.

Dans les 2 cas, vous devez effectuer plusieurs étapes pour la création de votre Food-truck. Attention, si vous choisissez le statut d’auto-entrepreneur, sachez que vos bénéfices seront limités à 32.900€.

Vos formalités de création d’entreprises sont :

  •   La rédaction des statuts.
  •   L’ouverture d’un compte professionnel pour la société et dépôt du capital social.
  •   L’enregistrement des statuts au SIE (cette obligation disparaît à compter du 1er juillet 2015 !)
  •   La rédaction et publication de l’annonce légale
  •   La constitution du dossier d’immatriculation

Le dépôt du dossier d’immatriculation auprès du greffe du tribunal de commerce, et l’immatriculation auprès de la chambre des métiers et de l’artisanat.

Une fois votre entreprise créée, ce sera avec la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA) que vous devrez pour compléter votre inscription.

En effet, vous êtes considéré comme artisan à partir du moment que vous vendez des plats individuels de type street food (hamburgers, kebabs, pizzas, bagels, salades…). Vous pouvez aussi cumuler avec le statut de commerçant si vous vendez des produits non transformés comme des boissons ou des desserts. Vous devrez donc vous immatriculer auprès de la Chambre du Commerce et de l’Industrie (CCI).

Obtenir la carte du commerce ambulant :

Si vous avez l’intention de vous déplacer hors de la ville où vous résidez, vous devrez vous fournir la fameuse carte du commerçant ou artisan ambulant comme le prévoit l’article L.123-29 du code du commerce.

Cette carte coûte 15€ et est valable pour une durée de 4 ans. Pour l’obtenir, vous devez alors faire une demande auprès du centre de formalités des entreprises dont vous dépendez, c’est à dire soit la Chambre de Commerce et d’Industrie ou la Chambre de Métiers et de l’Artisanat comme nous l’avons vu au-dessus.

Le stationnement de votre food truck sur la voie publique :

Les procédures administratives liées à l’emplacement de votre food truck sont les plus compliquées, et celles qui prennent le plus de temps. Vous ne pouvez pas vous « implanter » n’importe où dans la rue, il faut demander un accord à la municipalité ou à la préfecture qui peut accepter ou non l’autorisation.  Sachez que certaines villes comme Paris qui sont déjà très fournies en food truck sont plutôt réticentes quant à l’apparition de nouveaux venus dans la ville. Il est donc plus difficile d’obtenir une autorisation d’emplacement dans la capitale.

Suivant le lieu de l’emplacement pour votre Food-truck, les démarches peuvent varier.

  •   Si vous optez pour un emplacement sur un marché ou dans une halle, vous devrez faire une demande d’autorisation d’occupation du domaine public, dite autorisation d’occupation temporaire (AOT), auprès de la commune.
  •   L’autre alternative est de vous implanter sur un emplacement privé, sur une place sur un parking de bureau par exemple. Pour cela, il vous suffit simplement de contacter directement le propriétaire de l’emplacement pour négocier avec lui.

Les normes d’hygiène : 

En tant que Food-truck, vous êtes soumis aux mêmes exigences d’hygiène et de sécurité sanitaire que les autres restaurateurs classiques. Elles sont certes contraignantes mais doivent être respectées sous peine de fermeture de votre activité.

  •   Avant l’ouverture faire une déclaration auprès des services vétérinaires de la préfecture du lieu d’implantation afin de savoir s’il est bien conforme avec la réglementation.
  •   Depuis le 1er octobre 2012, au moins l’une des personnes au sein de votre effectif doit participer à la formation obligatoire en hygiène alimentaire (HACCP) pour que vous puissiez effectuer une déclaration auprès de l’autorité compétente en fonction de votre siège social (DDPP ou DDCSPP).

Quelques conseils avant d’ouvrir son food-truck :

  •   Proposer une offre inédite : Vous devez construire un univers autour des produits que vous vendez. Proposez à vos clients quelque chose de nouveau, avec une expérience inédite, que vous seul êtes en capacité de leur offrir.
  •   Oubliez les clichés sur le fastfood : Votre cuisine doit être de qualité avec des ingrédients fait maison de qualité, pour satisfaire les clients les plus exigeants et vous assurer ainsi leur fidélité.
  •   Construisez votre propre identité : Le nom de votre food truck est déterminant. Oubliez les noms trop communs qui ne vous aideront pas à vous démarquer suffisamment. Adoptez plutôt un nom qui a du caractère, facilement mémorisable et qui représente bien votre concept et vos valeurs.
  •   Personnaliser son food truck : Utilisez par exemple la technique de total covering pour mettre en valeur votre carrosserie et attirer le regard des passants. Cela consiste à appliquer un film de décoration sur l’ensemble du véhicule notamment des parties vitrées.

Réussir à gérer son activité de commerce ambulant :

Gérer un food-truck n’est pas toujours facile, cela demande beaucoup de temps, d’organisation, de maîtriser ses coûts opérationnels et de savoir gérer une logistique entière. Des tâches qui demande beaucoup de temps mais peut être facilité si vous vous entourer d’outils adéquats.

AddictGroup propose à ses clients des caisses enregistreuse tactile certifié NF525, avec de nombreuses fonctionnalités pour faciliter la vie des auto entrepreneurs.

Les gérants qui ont utilisé la caisse enregistreuse pour Food Truck sont très satisfaits de l’ergonomie qu’elle offre. En plus de permettre l’encaissement du client, le logiciel de caisse AddicTill donne la possibilité de gérer son stock de marchandises. Dès qu’un aliment passe en dessous du seuil qui a été paramétré au préalable, le caissier est alerté et peut prendre des dispositions pour éviter la rupture de stock.

Nos caisses enregistreuses sont dotées d’un logiciel d’export comptable afin de faciliter la gestion comptable de nos clients.  

De plus notre caisse enregistreuse pour Food Truck peut catégoriser et gérer plusieurs menus et produits en même temps. Cette solution offre la possibilité de collecter jusqu’à 1200 articles sur une seule interface et permet de composer des menus variés à partir de l’interface de sa caisse enregistreuse.

N’hésitez pas à consulter notre site internet et demander un essai gratuit. Nous espérons que ces conseils vous aideront dans votre activité. Nous avons essayé de traiter plusieurs points importants de l’activité de food-truck.  Maintenant, à vous de jouer et de faire de votre projet un véritable succès.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Addictgroup 638 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines