Magazine Culture

Ma Raison de Vivre, Tome 1 de Rebecca Donovan

Par Les Griffonneuses
Bonjour tout le monde !Je reviens aujourd'hui pour parler d'un roman qui a fait fureur dès sa sortie et dont j'ai mis énormément de temps à me convaincre de le lire. C'est en l'ayant fini que je me rends compte de l'erreur que j'ai faite en attendant si longtemps...Ma Raison de Vivre, Tome 1 de Rebecca DonovanPetites Infos :Nombre de pages : 544Paru dans les éditions : PKJDate de parution : 15 Mars 2015Prix : 18,90€E-Book : 13,99€Résumé :"Et si je ne veux pas être ami avec toi ? - Alors nous ne serons pas amis. - Et si j'ai envie d'être plus qu'un ami ? - Alors nous ne serons rien du tout." Emma a tout fait pour empêcher Evan d'entrer dans sa vie. Non pas parce qu'il la laisse indifférente, bien au contraire, mais parce que personne ne doit savoir. Savoir qui elle est vraiment, quelle est son histoire et, surtout, ce qui l'attend tous les soirs, quand elle rentre chez elle.Avis : Âmes sensibles s'abstenir ! Ce roman traite d'un sujet en particulier, un sujet malheureusement encore d'actualité et je dois avouer que l'auteure ne cherche pas à passer par quatre chemins. Et c'est une qualité que j'apprécie dans ce roman. Je pense qu'il est important en tant qu'auteur de pouvoir faire passer un message derrière son histoire et ici, celui de la maltraitance me paraît si bien envoyé. Emma est une héroïne compliquée, on aurait envie de la secouer parfois ou de la trouver agaçante mais impossible, sa situation est bien trop compréhensive pour qu'on lui en veuille. On sent également l'importance du personnage d'Ethan, ce n'est pas seulement LE garçon de l'histoire, LE nouveau comme on pourrait le voir dans d'autres livres. C'est un personnage qui joue un rôle très conducteur dans la vie d'Emma et même au vu l'épaisseur du livre, ce personnage reste un mystère et cache sa part de secrets. Sara, seule amie de Emma, mériterait également sa place comme personnages principaux, elle joue également un grand rôle auprès d'Emma, un rôle bienvenu et protecteur.L'intrigue est donc rageant et émouvant à la fois. Je n'ai eu aucun mal à me croire dans le roman, à éprouver la rage et remarquer l'injustice que subit l'héroïne ! On veut à tout prix l'aider. Et malgré ce point révoltant et frustrant de l'intrigue, cette impression de romance impossible ne peut que nous attendrir.Autant dire que Rebecca Donovan n'essaie pas de nous faire plaisir, elle nous offre une fin des plus horrible.Une seule chose éventuellement à reprocher : les quelques longueurs dans le récit. Grâce (ou à cause ?) de sa belle écriture et de sa façon de mener l'histoire, la lecture du second tome se fait grandement désirer. Pour conclure brièvement, l'histoire chamboule nos habitudes, le sujet est sensible, touchant, révoltant, original et le message me paraît important. J'ai hâte de poursuivre cette série et continuer à soutenir fictivement cette héroïne.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Les Griffonneuses 2771 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines