Magazine Cinéma

[Carnet noir] Le réalisateur Milos Forman est décédé

Par Onrembobine @OnRembobinefr
[Carnet noir] Le réalisateur Milos Forman est décédé

Partager la publication "[Carnet noir] Le réalisateur Milos Forman est décédé"

Milos Forman est né le 18 février 1932 en Tchécoslovaquie. Devenu orphelin à la suite de la déportation de ses parents à Auschwitz pendant la Seconde Guerre mondiale, il grandit entouré de ses frères et intègre l’université  avant d’être admis à l’école de cinéma de Prague. En 1963, il réalise L’As de Pique, son premier long-métrage, qui lui confère une certaine notoriété. Ses films suivants, parmi lesquels Les Amours d’une Blonde, confirment un talent certain pour faire valoir un véritable point de vue et avancer à contre-courant d’un cinéma tchécoslovaque alors très académique.

En 1968, le Printemps de Prague le force à immigrer. Il s’installe alors à Paris avant de rallier définitivement les États-Unis. C’est d’ailleurs au fameux Chelsea Hotel qu’il prend ses quartiers, l’épicentre new-yorkais de la culture beat et du rock and roll qui a déjà vu passer Bob Dylan, Leonard Cohen et bien d’autres. En Amérique, Forman enseigne le cinéma. James Mangold, qui réalisera plus tard Copland ou Walk The Line devient l’un de ses plus fervents disciples. Parmi ses élèves, on retrouve aussi une certaine Kathryn Bigelow. Taking Off, son premier film américain, sort en 1971, soit 4 ans avant la consécration et la sortie du chef-d’oeuvre Vol au-dessus d’un nid de coucou. Produit par Michael Douglas, ce classique instantané avec Jack Nicholson créé l’événement. Aux Oscars, Milos Forman est sacré meilleur réalisateur. En 1979, le cinéaste réalise une adaptation remarquée de la comédie musicale Hair et enchaîne en 1981 avec la fresque historique Ragtime. Amadeus, en 1984, lui vaut un nouvel Oscar du meilleur réalisateur. En 1989 sort Valmont, son adaptation des Liaisons Dangereuses.

Il faut ensuite attendre 1996 pour retrouver Milos Forman. C’est avec Larry Flint, un film centré sur la vie du sulfureux créateur du magazine Hustler, avec Woody Harrelson, Edward Norton et Courtney Love, qu’il fait son grand retour. Le long-métrage remporte l’Ours d’Or du Festival de Berlin et Forman empoche le Golden Globe du Meilleur Réalisateur. Puis vient le moment pour Forman de collaborer avec Jim Carrey avec le monumental Man On The Moon, soit le biopic du comédien Andy Kaufman. Un film salué dans le monde entier, récemment raconté de l’intérieur par Carrey dans l’extraordinaire documentaire Netflix Jim & Andy. En 2006, Les Fantômes de Goya,avec Javier Bardem, est assimilé à un échec relatif. Rien qui n’entache cependant pas l’aura de ce génie du septième-art.

[Carnet noir] Le réalisateur Milos Forman est décédé

Milos Forman et Jack Nicholson sur le tournage de Vol au-dessus d’un nid de coucou

Metteur en scène majeur à l’influence indéniable, Milos Forman fait partie des grands. De ceux qui ont signé plusieurs œuvres majeures du cinéma. Des films comme Vol au-dessus d’un nid de coucou, Hair, Amadeus, Larry Flint et Man On The Moon étant régulièrement cités comme de véritables marqueurs dans l’histoire du septième-art et de la culture en général.

En retrait depuis plusieurs années, Milos Forman s’est éteint ce vendredi 13 avril 2018. Il avait 86 ans.

Jim-carrey-Milos-Forman

Jim Carrey et Milos Forman sur le tournage de Man On The Moon.

@ Gilles Rolland 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Onrembobine 57561 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines