Magazine Conso

Geographie de l'instant

Publié le 24 avril 2018 par Lorraine De Chezlo
GEOGRAPHIE DE L'INSTANTde Sylvain Tesson
Chroniques - 345 pages
Editions des Equateurs - octobre 2012
Editions poche Pocket - mai 2014
Géographie de l'instant réunit les notes et billets d'humeur parus dans divers journaux entre janvier 2006 et septembre 2012. Des instants, des pensées, des divagations philosophiques ou poétiques de l'écrivain aventurier au fil de ses voyages ou lors de ses séjours en France. Avec certains sujets qui reviennent souvent, on lit Sylvain Tesson préoccupé par des considérations écologiques, son amour pour la Nature et la place d'honneur et de respect qu'il lui attribue. On lit son désarroi pour l'espèce humaine citadine consommatrice telle qu'elle évolue. On réalise définitivement son choix indéfectible pour la liberté. Extrait :"Dans le train, si la place est libre, je repère discrètement le titre sur la couverture et m'assois à côté de la lectrice.
-Tiens, vous lisez Ponge?
- Oui, j'aime ses pointes sèches, cette manière de se mettre a la place des choses.
- Comme Jules Renard?
- Non, Renard se servait des pierres et des bêtes pour faire des mots alors que Ponge essaie de devenir galet ou cageot de bois.
-Oui c'est ce que dit Nimier dans les écrivains sont -ils bêtes ?
Et voilà comment le fait de lire amène à se parler.
Prions pour que les livres électroniques ne gagnent jamais la partie. Imagine t-on la même conversation à l'heure ou les liseuses auront remplacé les objets de papier?
-Tiens vous lisez sur une I-reader 300?
-Oui, j'aime sa luminosité et ce son Dolby quand on passe à la page suivante.
-Comme la kikool MX?
-Non, car la Kikool MX n'a pas assez de mégabit et l'ergonomie est nulle.
-Oui, c'est ce que dit le catalogue comparatif qui vient de sortir.
A cette perspective, je frissonne. Pour oublier que l'avenir est une sombre entreprise a dépoétiser le monde, je vais ouvrir un livre et m'y plonger. Lire, c'est la plus élégante manière de pratiquer la politique de l'autruche."
 Et çà et là, quelques considérations un peu conservatrices et réactionnaires. Comme l'envie insatiable d'une préservation extrême du Monde tel qu'il a peut-être été.Des jolis moments auprès d'un être toujours agréable à écouter ou lire. L'avis de Véronique Meynier - Conseils de LectureL'avis de Sandra - Les ogresses 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lorraine De Chezlo 64 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines