Magazine Beaux Arts

Introduction au fétichisme médiéval : Saint Benoît de Nursie

Publié le 16 avril 2018 par Robert Lavigue @RobertLavigue

Introduction au fétichisme médiéval : Saint Benoît de Nursie

Alessandro Allori - La tentation de saint Benoît - c. 1587
Fitzwilliam Museum, Cambridge


Un certain jour, alors qu'il était seul, le tentateur se trouva là. Un petit oiseau noir, vulgairement appelé merle, se mit à voleter autour de sa tête et à insister avec importunité près de son visage à tel point qu'on pouvait le prendre à la main, si du moins le saint homme avait voulu le saisir. Mais, sur un signe de croix, l'oiseau s'en alla.Cependant, l'oiseau parti, il s'ensuivit une telle tentation de la chair que jamais l'homme de Dieu n'en avait connue de si grande. En effet, il avait vu une certaine femme autrefois que l'esprit malin lui ramena devant les yeux de l'âme et la beauté de celle-ci alluma un si grand feu dans l'esprit du serviteur de Dieu que la flamme de l'amour pouvait à peine se contenir dans sa poitrine, et déjà, presque vaincu par la volupté, il songeait quitter le désert.
Mais, bien vite, sous le regard de la grâce d'en haut, il revint à lui-même et, avisant tout près de lui un fourré épais d'orties et de ronces, il se dépouilla de son vêtement et se jeta tout nu au milieu de ces épines acérées et dans le feu des orties : s'y étant roulé longtemps, il en sortit le corps tout meurtri et grâce à ces blessures de la peau, il fit sortir de sa chair la blessure de l'âme, car la volupté se traduisit en douleur ; en souffrant d'une brûlure externe, il éteignit celle qui le consumait illicitement à l'intérieur. (Grégoire le Grand - Dialogues, II)


Introduction au fétichisme médiéval : Saint Benoît de Nursie

Bergognone Ambrogio di Stefano (c. 1453-1523) - La Tentation et la pénitence de saint Benoît
Nantes, Musée des Beaux Arts


Introduction au fétichisme médiéval : Saint Benoît de Nursie

Le diable tente saint Benoît en lui présentant une femme
Vézelay, chapiteau de la nef, vers 1130


Introduction au fétichisme médiéval : Saint Benoît de Nursie

Saint Benoît se roulant dans les épines pour vaincre la tentation (reproduction)
Maître de Fauvel - Vies de saints - XIVè siècle

Introduction au fétichisme médiéval : Saint Benoît de Nursie

Giovanni Antonio Bazzi, il Sodoma - La tentation de saint Benoît - 1505-1508 (détail)
Fresque de l'abbaye Monteoliveto Maggiore

C'est un peu limite de se faire surnommer Le Sodoma et de peindre de telles scènes ! D'après Vasari, ce surnom n'était pas usurpé...

Introduction au fétichisme médiéval : Saint Benoît de Nursie

La tentation de saint Benoît et la scène de buisson d'épines (à gauche)
Chapiteau, Abbaye de Fleury-Saint-Benoît-sur-Loire, vers 1090


Un peu de lecture :Philippe Verdier - La vie et les miracles de saint Benoît dans les sculptures de Saint-Benoît-sur-Loire
Grégoire le Grand - Vie de saint Benoît (Livre II des Dialogues)
Note : Grégoire le Grand, toujours à propos de Benoît de Nursie, écrit "Méprisant donc l’étude des lettres, il se mit en quête d’un genre de vie sainte. Aussi se retira-t-il, savamment ignorant et sagement inculte".Le Melon de la Loire aurait-il pris ce précepte au pied de la lettre, devenant en quelque sorte un Frère Ignorantin laïc ?
Rappelons que l'érudit ligérien fantasme une université carolingienne (oups !) peuplée de 5000 d'étudiants (re-oups) dans l'abbaye de Fleury ! Une nenquête citoyenne s'impose...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Robert Lavigue 8 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines