Magazine Cinéma

Le 4ème Café – « Heroes » (Stranger Things)

Par Le7cafe @le7cafe

Nostalgie, quand tu nous tiens…

Salut Billy, et bienvenue au 4ème Café ! Attends quoi ? Hé oui, en ce magnifique mois d’avril 2018, le 7ème Café ouvre une succursale consacrée à la musique de films : le 4ème Café ! Pourquoi 4 ? Tout simplement parce que la Musique est le 4ème Art, tout comme le Cinéma est le 7ème et a donné son nom à ce blog. Bref, une nouvelle rubrique plus courte et plus légère que les critiques, qui te permettra de (re)découvrir quelques bandes sons géniales de films ou de séries… C’est parti mon Billy !

Juillet 2016. En plein milieu de l’été, la vague Stranger Things déferle sur le monde. Cette série de science-fiction/épouvante diffusée par Netflix ne t’est probablement pas inconnue, et pour cause ! Ce fut un succès phénoménal et complétement inattendu, surfant sur la douce nostalgie des années 80 et de toute la pop-culture qu’elles représentent, avec des films tels E.T., Alien (dont on parlait récemment) ou Star Wars, mais aussi des chansons fantastiques à l’instar de « Should I Stay or Should I Go » de The Clash, et bien sûr l’inénarrable « Heroes » de David Bowie.

« Forever and ever. »

Souvent considérée comme le plus grand succès de David Bowie, avec « Space Oddity » ou « Life on Mars? » entre autres, « Heroes » a été dévoilée en 1977 dans l’album éponyme. De toute évidence, ses thèmes de liberté et d’espoir parlent à tout le monde ; sans oublier son rythme unique et son synthétiseur si caractéristique qui font de la chanson un chef-d’œuvre. Mais une des grandes forces de « Heroes » réside aussi dans son nombre faramineux de versions et reprises, si bien que chacun trouvera toujours une version lui correspondant ! Il faut également ajouter que cette musique a été utilisée à de nombreuses reprises dans le monde du cinéma, par exemple en 2001 dans Moulin Rouge! où elle s’insère dans le célèbre « Elephant Medley », en 2008 dans Le Monde de Charlie, ou encore reprise en 2017 pour la bande-annonce de Justice League. Mais aujourd’hui Billy, nous nous penchons sur la reprise de Peter Gabriel sortie en 2010 sur son album Scratch my Back. Elle a ceci de particulier qu’elle adopte un rythme beaucoup plus lent que la version originale, avec une orchestration totalement nouvelle basée sur un ensemble d’instruments à cordes. Et non seulement cette version de « Heroes » est incroyable en elle-même, mais quand elle apparaît à la fin du 3ème épisode de la première saison de Stranger Things, c’est sans conteste une des meilleures utilisations de fond musical pour une scène de tous les temps.

« We can be heroes… »

Il faut dire que l’épisode 3 est un des meilleurs de la série (et personnellement, mon préféré). Les recherches de Will continuent, Barb disparaît, Eleven commence à montrer ses pouvoirs, le Démogorgon se pointe dans le monde réel et Joyce installe les guirlandes de Noël dans sa maison, ce qui deviendra par la suite un élément emblématique de Stranger Things. Tout ceci se termine au lac, où les enfants arrivent en même temps que la voix chaleureuse de Peter Gabriel entame sa chanson. Au son des violons imparables, tout se dissout : les jeunes se disputent, Eleven reste sans voix, Hopper baisse les yeux et les bras, Joyce court au milieu de la route, terrifiée, enlace son fils, et Mike fond en larmes au milieu du couloir de sa maison. Le temps se suspend pour « Heroes », et quand les personnages sont tous au plus bas, dos au mur, la chanson vient leur apporter une toute dernière lueur d’espoir. La scène est superbe, la musique est superbe, et les deux ensembles, j’en ai les poils qui se hérissent. Vraiment. Avant que le noir total soit fait, le chanteur vient nous rappeler que nous pouvons tous être des héros, pour une journée.

« … Just for one day. »

— Arthur


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Le7cafe 77 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines