Magazine Culture

Dieu par-dessus bord

Publié le 10 juin 2018 par Pralinerie @Pralinerie
Petit roman de Jane Gardam qui s'est retrouvé dans ma PAL l'an dernier, je n'avais aucune idée de la lecture qui m'attendait. Le côté "Zazie très english" de la 4e de couv' ne me tentait qu'à moitié... Et finalement, c'était une lecture plutôt sympathique. Rien de très nouveau sous le soleil, les personnages adultes sont tous fous aux yeux de Margaret, 8 ans. Et surtout, ils sont (mal)menés par leur besoin d'amour.
Depuis la naissance de son petit frère, Margaret a droit à une sortie chaque mercredi avec Lydia, la bonne de la maison, une jeune femme gironde. Elle élit Eastkirk comme lieu de villégiature, l'occasion pour elle de prendre le train, de se promener en mangeant des glaces sur la plage puis dans les bois. C'est ainsi qu'elle découvre un château aux habitants très étranges, du peintre à la momie. A contrario, la fantaisie n'est pas de mise chez les Marsh. Le père de Margaret est un adepte de l'église des Saints Originels et la maison résonne de références bibliques.  Mais en cet été torride, tout prend une couleur différente. Mme Marsh retrouve de vieux amis et tout un passé oublié ressurgit ; Lydia ne laisse personne indifférent ; et la tempête gronde.
Dieu par-dessus bord
Un roman agréable, porté par une petite fille intelligente et presque insolente, mais dont les intrigues et les personnages ne laissent guère de surprise. Tout ce petit monde se croise, se reconnait ou se redécouvre pour une cohérence finale un peu trop facile.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pralinerie 1161 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine