Magazine Amérique latine

Il ne manque plus que le vote au Sénat [Actu]

Publié le 14 juin 2018 par Jyj9icx6

Il ne manque plus que le vote au Sénat [Actu]

Ce matin, La Nación a illustré la division du pays sur ce sujet
A gauche, les militantes pro-avortement, à droite les militants contre
à gauche, le vert domine ; à droite, le bleu ciel, celui du drapeau national
Cliquez sur l'image pour une haute résolution


Vingt-deux heures de débat à la fin de plusieurs mois d'examen du projet de loi, 129 voix pour, 125 voix contre et une abstention : la loi de dépénalisation de l'avortement jusqu'à la quatorzième semaine d'aménorrhée a été adopté par la Chambre des députés ce matin, à Buenos Aires.
Il faut à présent que le projet de loi de 22 articles subisse la même procédure d'examen en commission puis de débat dans l'hémicycle et un vote majoritaire pour l'avortement cesse d'être un crime. C'est-à-dire que les pauvres puissent y accéder dans des conditions médicales sûres.

Il ne manque plus que le vote au Sénat [Actu]

Página/12 milite pour jusque sur sa une ce matin
"Il n'y a pas de retour en arrière" clame le gros titre


Aujourd'hui, les Argentines argentées n'ont aucun problème avec ça. Elles partent aux Etats-Unis, au Canada, en Grande-Bretagne, en Espagne ou n'importe où la pratique est légale et elles rentrent chez elles une fois que le processus biologique est achevé et qu'elles ne risquent plus aucun symptôme qui mettrait la puce à l'oreille de qui que ce soit.
Les unes de ce matin mettent en avant l'attente des uns et des autres, les foulards verts qui militent pour ce droit et les autres, qui n'ont pas su choisir de symbole consensuel, qui s'y opposent. Une marée de foulards verts a fait le siège du Congrès toute la nuit malgré des températures très froides pour cette toute fin d'automne (le thermomètre est descendu en-dessous de zéro, ce qui peut arriver en juillet mais un peu moins à la mi-juin).

Il ne manque plus que le vote au Sénat [Actu]

La Prensa a fait un choix similaire à La Nación
D'un côté le vert et de l'autre le bleu ciel,
mais cette fois-ci dans le jeu de couleurs choisie en France par la Manif pour Tous
Cliquez sur l'image pour une haute résolution


Rappelons que le président de droite Mauricio Macri, qui a pris, il y a quelques mois et à la surprise générale, l'initiative de ce projet de loi, a toujours dit que, de son côté, il était contre l'avortement et sa dépénalisation – pour des raisons éthiques ! Lui qui met son veto à toutes les lois votées par le Congrès mais qui ne lui plaisent pas ! Cette prise de position inattendue et opportuniste lui a valu les foudres publiques des moins diplomates des prélats argentins et lui a permis de distraire un peu l'opinion publique de la situation économique catastrophique dans laquelle il a conduit le pays, à l'inverse de toutes les fanfaronnades de sa campagne électorale.

Il ne manque plus que le vote au Sénat [Actu]

Clarín rapporte aussi la division du pays sur le sujet
mais avec une photo de Plaza del Congreso
et une foule de manifestants contenue par des grilles
Cliquez pour une haute résolution


Si le Sénat confirme ce vote, l'Argentine sera le troisième pays d'Amérique du Sud à dépénaliser l'avortement après l'Uruguay, qui l'a fait sans condition, et le Chili, qui a mis en place une loi beaucoup plus restrictive.
Pour aller plus loin : lire l'article en ligne de Página/12 lire l'article de La Prensa lire l'article de La Nación lire l'article de Clarín

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jyj9icx6 2740 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte