Magazine Cinéma

Critique: Hérédité

Par Cinedingue @cinedingue

Critique: Hérédité

Titre original Hereditary

Réalisation Ari Aster

Scénario Ari Aster

Acteurs principaux

Toni Collette
Gabriel Byrne

Sociétés de production PalmStar Media

Pays d’origine

Drapeau des États-Unis
 États-Unis

Genre horreur

Durée 126 minutes

Sortie 13 juin 2018

Lorsque Ellen, matriarche de la famille Graham, décède, sa famille découvre des secrets de plus en plus terrifiants sur sa lignée. Une hérédité sinistre à laquelle il semble impossible d’échapper.

« Le film d’horreur le plus fou de ces dernières années », « le nouvel Exorciste », autant de slogans publicitaires visant à attirer les amateurs des dizaines de productions horrifiques calibrées qui inondent les écrans chaque année! Pourtant ce premier film est bien au-dessus en terme d’ambition. Le réalisateur Ari Aster prend son temps (le film dure 2h06!) pour installer son intrigue, installe un climat, distillant l’angoisse parcimonieusement. La famille Graham enterre la grand-mère, au caractère un peu spécial apparemment. Le couple (Gabriel Byrne etToni Collette dans une prestation littéralement hallucinante!) et leurs deux enfants, un ado et une petite fille handicapée tentent tant bien de mal de surmonter ce deuil, un de plus, dans une famille frappée par le destin. Un nouveau drame va très vite survenir et plonger les membres survivants dans le chaos. Evitant les outils classiques comme les habituels jumpscares, Aster offre un film lent mais étouffant qui évoque Polanski (Rosemary’s Baby) ou Friedkin pour lâcher les chevaux dans un final mémorable! Un cinéaste à suivre assurément!

4.5

Publicités

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cinedingue 14834 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte