Magazine Culture

De rebus quae geruntur

Publié le 15 juin 2018 par Bastienb

De rebus quae gerunturOn ne sait pas si notre équipe de France de football va remporter la coupe du monde 2018 qui vient de commencer, mais ce qui est sûr c’est qu’il y  a des jeux dans lesquels notre pays excelle. Le jeu, ou plutôt la figure énigmatique dont je vais vous parler aujourd’hui n’existe dans aucune autre langue étrangère. Il s’agit du rébus.

Mot issu du latin, le rébus tient ses origines des clercs de notaires picards qui avaient l’habitude de donner des spectacles sarcastiques en posant des devinettes sous forme d’images. Ils les appelaient « De rebus quae geruntur », ce qui signifie en latin : « À propos de ce qui se passe ». Le nom rébus vient du latin « res » à l’ablatif pluriel, signifiant « la chose » . C’est le même préfixe que l’on retrouve dans le mot République (res publica/la chose publique). Pourtant la politique, c’est moins drôle que les rébus, mais tout aussi énigmatique !

Toujours apprécié de nos jours, le rébus consiste à créer une suite de dessins qui lorsqu’on les interprète donnent des syllabes, elles-mêmes mises bout à bout pour former une phrase ou un mot.

De rebus quae geruntur

Depuis plusieurs décennies, les rébus amusent les enfants et font parties de nombreuses revues ou livres qui leur sont dédiés. On en trouve aussi dans les journaux et quotidiens pour adultes. Certains sont si alambiqués qu’il s’agit de véritables casse-tête.

Quand le rébus ne comprend que des lettres il prend le nom d’allographe ou de dingbat chez nos amis d’Outre-Manche.

Selon certains historiens, il paraîtrait que Voltaire et Frédéric le Grand  avaient l’habitude de communiquer par rébus et autres jeux de codes. Saurez-vous retrouver la signification de l’un de leur message secret ?

De rebus quae geruntur

Ça vous amuse pas vrai ? Tant mieux, parce que maintenant sur Culture-générale, vous allez pouvoir, en plus de nos mondialement célèbres quizz, faire des rébus pendant toute la journée grâce à notre nouvelle application ! 

De rebus quae geruntur

Pour connaître la différence entre rébus et charade: suivez-nous !

L’article De rebus quae geruntur est apparu en premier sur Culture générale.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bastienb 57544 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine