Magazine Culture

Syndrome de Stockholm, Meilleur Roman Indépendant 2018, toutes catégories confondues

Par Stephanie Tranchant @plaisir_de_lire

Syndrome de Stockholm, Meilleur Roman Indépendant 2018, toutes catégories confondues

Le 26 mai dernier, Syndrome de Stockholm a été récompensé par deux #iNDésawards2018.

8897d2e7-7649-4bf0-935b-44d0f5eefc07 (1).png

Le prix du meilleur roman 2018, toutes catégories confondues, parmi 47 autres œuvres et le prix du meilleur roman 2018 dans la catégorie Thriller/ Polar à Suspens, parmi 16 nominés.
Il s'agit du premier ouvrage de Philémon Le Bellégard, un thriller psychologique édifiant plaçant au centre du récit la relation de l’artiste à sa création et nous confrontant à des jeux de pouvoir complexes et sombres. 
Dès sa publication en février 2017 chez Librinova, maison d’auto-édition, la blogosphère littéraire s’est unanimement emballée. 
Des critiques enthousiastes ont jailli de toutes parts sur la toile, préparant le terrain pour les deux prix littéraires que l’œuvre vient de recevoir…

" Peut-être suis-je une blogueuse littéraire plus obsédée que les autres qui sait. Mais « Syndrome de Stockholm » fait partie des rares livres (je dois les compter sur les doigts d’une main) dont je pourrai parler dans une vingtaine d’années ". 

Ciena, blog  les Nouvelles Plumes

" J'ai été étonnée de voir qu'il s'agissait d'un premier roman tant le récit est fluide et que la plume est habile. La structure est maitrisée, le vocabulaire riche. " 

Kerry, blog  les Perles de Kerry 

" Le syndrome de Stockholm fait son effet.  Magnificence de l’écriture, de la peinture et de la connaissance de ce qu’il y peut y avoir de pire chez l’être humain. " 

Valérie blog  Valunivers 

À propos des Indés Awards...

d880e708-c9cc-468d-9312-2ae62ba430dd.jpg

Les #iNDésawards est un concours annuel lancé par le site d'actualité culturelle français H-Tag (ex-Fast Frame) qui œuvre à la valorisation des auteurs indépendants.

Le premier concours a été réalisé en janvier 2017. Pour sa seconde édition en 2018, le concours a évolué en proposant d'autres catégories. 

A propos du roman

« L’entrée de Stendriek Borgen fut fracassante. L’immense salle de réception du Titanium Palace avait été chauffée à blanc par les six mille invités, triés sur le volet – appartenant tous à ce qu’on aurait pu appeler l’élite intellectuelle internationale – qui bouillaient d’impatience de découvrir le Grand Œuvre de Stendriek Börgen, que l’on annonçait, depuis plusieurs semaines, à travers le monde, comme exceptionnel et grandiose, sublime et transcendant… »

41yVdQXaK8L._SX195_.jpg
 

De Stockholm à Los Angeles, Stendriëk Börgen, artiste suédois génial et mystérieux, entretient une relation occulte avec Enstenov Khalinek, puissant homme d’affaires aux méthodes discutables. À l'apogée de sa carrière, Börgen dévoile son grand oeuvre, un ensemble monumental de plus de 3000 toiles occupant la gigantesque Gallery of the Immortality du Titanium Palace de Los Angeles. Börgen et Khalinek jubilent, mais comment une telle entente, aussi inattendue que suspecte, est-elle possible ? Quelle est cette étrange matière dont les œuvres sont faites... ? Anna James journaliste et critique d’art de haute renommée, se retrouve malgré elle au centre d'une histoire qui dépasse le monde de l'art. Elle va découvrir que, derrière la création et le travail de Stendriëk Börgen, se cachent de sombres vérités...

La folie artistique

Première publication de Philémon Le Bellégard, Syndrome de Stockholm place au centre du récit la relation de l’artiste à sa création. Pris dans toute la démesure de l’œuvre et de tout ce qu’elle nécessite, les trois personnages principaux se retrouvent dépassés par le succès de l’entreprise artistique de Börgen. Immergé dans le processus de création, dans la plus grande intimité d’un artiste aussi complexe et génial que sombre et manipulateur, le lecteur découvre le portrait d’un homme prêt à tout pour parvenir à ses fins et satisfaire ses pulsions. Philémon Le Bellégard nous plonge ainsi dans un thriller édifiant, à l’aide d’une plume juste et sans artifice.

Un vrai thriller psychologique

Ce roman nous confronte également aux divers jeux de pouvoir entre Khalinek, Börgen et James. Cette dernière devant progressivement affronter la gravité de ce qu’elle découvre sur l’œuvre et sur son créateur, se prend peu à peu d’affection pour Khalinek, qui la retient en otage, jusqu’à développer un véritable syndrome de Stockholm. Tout comme Khalinek lui-même vis-à-vis de Börgen... Tout au long du récit, l’auteur dépeint à la perfection les manipulations, les calculs de chacun des personnages, dont les ambitions s’affrontent : Syndrome de Stockholm parvient ainsi à happer le lecteur par sa construction complexe et la psychologie fascinante des personnages.

A propos de l'auteur 

Linterview-de-Philemon-Le-Bellegard-pour-Syndrome-de-Stockholm.png

Breton d’origine, Angevin d’adoption, Parisien de vie, Philémon Le Bellégard est de partout et de nulle part. C’est un touche-à-tout qui travaille dans le secteur du numérique mais qui aime les livres en papier. Littérature, théâtre, cinéma, en écriture, tout le tente. Dans la toute-puissante quarantaine, il voudrait écrire comme un forcené…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stephanie Tranchant 5196 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines