Magazine Culture

Spiral, Paul Halter

Par Maliae

Spiral, Paul HalterRésumé : La lande bretonne.
Une demeure isolée, au cœur de laquelle serpente un vertigineux escalier. Une pièce interdite.
Un propriétaire inquiétant et ses invités.
L’océan et les mystères se déchaînent. Tout bascule.
Pas de réseau, aucune communication possible.
Mélanie, qui s’imaginait passer des vacances tranquilles, s’affole et tente de prévenir son ami Quentin.
Saura-t-il enrayer cette spirale infernale ?

Avis : Les vacances de Mélanie sont foutues, elle doit aller chez son oncle dans un coin paumé et prévient son petit ami. Là bas, pas de réseau, pas moyen de téléphoner, donc Mélanie décide d’écrire des lettres à Quentin pour lui raconter tout ce qu’il se passe.
L’ambiance se veut sombre, le décor effrayant, les personnages farfelues et inquiétants, mais à part l’idée de la spirale qui revenait sans cesse de différentes manières, j’ai pas trouvé ça aussi effrayant que ça pouvait l’être.
L’enquête est plutôt intéressante, l’auteur nous perds dans pleins de directions différentes et quand on en suit une, et ben non c’était pas la bonne, retour en arrière. Il y a donc beaucoup d’actions, de retournements de situation, et on est très vite embarqué dans le roman et on a envie d’en savoir plus. Ce que j’ai aimé aussi, c’est que beaucoup de choses sont liées entre elles, et les événements se recoupent, même si les coïncidences sont peut-être un peu trop grosses.
J’ai d’ailleurs trouvé que le livre prenait souvent la voix la plus facile. Par exemple, la mère de Quentin qui accepte sans trop poser de question qu’il fasse des allers/retours en Bretagne. Et des fois c’était pas très naturel non plus (Quentin qui utilise le nom de famille de sa petite-amie pour parler d’elle ??). J’ai trouvé par moment les dialogues un peu maladroit.
Les personnages ne m’ont pas tellement plu, je les ai trouvé un peu fade et exagéré en même temps.
Mais j’ai bien aimé l’histoire tout de même, comment l’auteur nous fait tourner en rond (comme une spirale), c’était pas mal. Malgré le fait que ce soit un peu tiré par les cheveux, j’ai bien aimé l’intrigue et la résolution de l’enquête.

En bref, j’ai trouvé cette histoire un peu trop grosse parfois, avec des dialogues qui ne sonnaient pas naturels et des personnages peu attachants. J’ai quand même apprécié ma lecture, mais, ayant lu d’autres livres de Paul Halter bien meilleurs, celui-là sera sans doute vite oublié.

Publicités

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Maliae 1381 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines