Magazine Amérique latine

Nouveau remaniement du gouvernement en pleine opération FMI [Actu]

Publié le 17 juin 2018 par Jyj9icx6

Nouveau remaniement du gouvernement en pleine opération FMI [Actu]

Gros titre façon Mundial de Foot :
La meilleure équipe ne l'a remporté sur personne


Preuve que l'équipe économique n'est pas si parfaite que le président veut bien le chanter sur les toits, il vient de procéder à un nouveau remaniement, le deuxième dans la semaine. Il y a quelques jours, il avait déjà révoqué le gouverneur de la Banque centrale, alors que le pays est en train de s'engager sur trois ans avec le FMI, avec les conséquences sociales désastreuses que l'on peut imaginer dans un avenir proche, comme à chaque fois que le FMI a prêté à un Etat (toujours en difficulté, sinon aucun pays ne fait appel au Fond monétaire international). Il paraît que l'homme faisait mal son travail puisqu'il ne parvenait pas à freiner la hausse du dollar. Son remplacement n'a pas calmé le marché.

Nouveau remaniement du gouvernement en pleine opération FMI [Actu]

Cliquez sur l'image pour une haute résolution


Hier, il a aussi viré deux ministres ayant en charge deux secteurs économiques importants (l'énergie et la production) pour placer d'autres poulains à leur place. Parmi les deux partants, on reconnaît Juan José Aranguren, ce ministre de l'Energie et des Mines qui, il y a quelques semaines, estimait plus que légitime de conserver toute sa fortune sur des comptes offshore parce qu'il n'avait aucune confiance dans l'économie argentine (avant sa nomination au gouvernement, c'était un dirigeant de la Shell en Argentine). Mais ce n'est certainement pas pour ces déclarations scandaleuses qu'il vient d'être éjecté... Au plus fort du scandale, Mauricio Macri l'avait soutenu publiquement.

Nouveau remaniement du gouvernement en pleine opération FMI [Actu]

Cliquez sur l'image pour une haute résolution


Página/12 en fait des gorges chaudes et quelques mots d'esprits.
Le dollar, quant à lui, n'en a que faire. Il tutoie à présent les 29 pesos. Le prêt du FMI obligera le gouvernement argentin à laisser flotter la devise nationale par rapport au cours de la devise des Etats-Unis.
L'accord de prêt diut être signé avec le FMI au cours de la semaine, politiquement très tendue, qui s'ouvre.
Pour aller plus loin : lire l'article principal de Página/12 lire l'éditorial de Página/12 (Cambiemos [Changeons - le nom de l'alliance politique au pouvoir] est devenu Zafemos [Sauve-qui-peut !]) lire l'article principal de La Prensa lire l'éditorial de La Prensa lire l'article principal de La Nación lire l'éditorial de La Nación qui titre sur la transition interminable qu'est le mandat de Macri lire l'article de Clarín

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jyj9icx6 2740 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte