Magazine Culture

Brèves ciné Le cercle littéraire de Guernesey/ Série : Saison 3 The Tunnel / Livres La mer, la mer : Iris Murdoch/France 2: Roman d'une adoption/ Festival In Avignon : mon choix/ Théâtre et alors ce Songe d'une nuit d'été au Lucernaire ? /Les bijoux ...

Publié le 21 juin 2018 par Nathpass
Le cercle littéraire de Guernesey
J’ai vu un très bô. film : avec MICHIEL HUISMAN néerlandais et acteur surtout vu dans les séries. Oui j’ai aimé ce film, il est profitable il rend heureux il transporte sous ses allures historiques avec décors bucoliques : campagne anglaise insulaire, Ces décors, ces costumes, aux allures surannées dans le détail fonctionnent et pourtant c’est une romance ? -oui aussi... -le titre est impossible : Le cercle littéraire de Guernesey, -oui mais le casting est époustouflant, comme savent faire les anglais dans leurs distributions de films ou de séries, ils allient les acteurs de cinéma et de théâtre plus qu’en France, citons l’exceptionnel grand père du film : Tom Courtenay et la grand mère Pénélope Wilton. Les femmes sont majeures elles conduisent le film, les enfants y sont tout sauf infantiles et tiennent leur rôle à part entière dans ce cercle d’amis qui peu à peu se passionnent pour les livres, au début par hasard et pour retrouver de l’amitié, pendant l’occupation allemande à Guernesey. Ce qui est bien aussi c’est de voir le fonctionnement de ce cercle : les lectures à voix haute les discussions, controverses limitées dans le temps en faisant sonner un gros réveil.
Je n’avais pas envie que cela s’arrête comme si la Vie est belle le film de Capra avait épousé The shop around the corner de Lubitsch.

une méchante critique qui ne comprend rien à la pop... culture ou culture populaire...
https://www.avoir-alire.com/le-cercle-litteraire-de-guernesey-la-critique-du-film
Brèves ciné  Le cercle littéraire de Guernesey/ Série : Saison 3 The Tunnel / Livres La mer, la mer : Iris Murdoch/France 2: Roman d'une adoption/ Festival In Avignon : mon choix/ Théâtre et alors ce Songe d'une nuit d'été  au Lucernaire ? /Les bijoux ...
Série : Saison 3 The Tunnel : depuis trois jours que j’ai vu la fin de cette ultime saison 3, je me dis qu’une fiction peut aller dans le même sens qu’un reportage sur le vaisseau de sauvetage Aquarius . Et je me pose aussi la question peut-on s’attacher autant à un personnage de Série qu’à à un nouvel ami. Le duo d’enquêteurs franco-anglais comme celui de Homeland est exceptionnel. Clémence Poésie est la Claire Danes française si singulière. Et depuis 3 jours donc je ne me remets pas de la fin si bien déclinée dans ses conséquences sur la vie et les autres personnages...
La mer, la mer Iris Murdoch, quel livre, et heureusement je n'ai pas fini...merci à Vicki Schneider pour ce conseil de lecture :
« (Se) repentir d’une vie d’égoïsme ? Pas exactement, mais c’est quand même un peu de cela qu’il s’agit. Bien entendu je n’en ai jamais soufflé mot a ces dames et ces messieurs du monde du théâtre. Ils s’en tiendraient encore les côtes.
Le théâtre est un terrain tout indiqué pour y découvrir la brièveté de toute gloire humaine : ah que de merveilleux, étincelants spectacles dont il ne restait rien ! Maintenant, je vais adjurer la magie et me faire ermite : me placer moi-même dans une situation où je peux affirmer en toute franchise que je n’ai rien d’autres à faire que d’apprendre le bien. On considère à juste titre la fin de la vie comme une période de méditation. Regretterai-je de ne pas m’y être mis plus tôt ? «
....
« se repentir de son égoïsme : l’autobiographie est-elle la meilleure méthode ? Ma foi n’étant pas philosophe, je n’ai pas d’autre moyen pour réfléchir sur le monde que de passer par la réflexion sur mes propres aventures en son sein. Et j’ai le sentiment qu’il est temps de retourner enfin mes propres pensées vers moi-même. Cela peut paraître bizarre que quelqu’un présenté dans la grande presse comme un « despote » un « homme intraitable » et (si je me rappelle bien) un « monstre fou de pouvoir » ait l’impression de ne l’avoir encore jamais fait ! Pourtant, tel est le cas ! En fait, je n’ai guère de sentiment de mon identité.
Ce besoin, chez moi, d’écrire quelque chose ayant trait à ma propre personne et qui soit du domaine de la réflexion, est tout nouveau. Au temps où je faisais dans l’éphémère, je me figurais que la seule œuvre que je publierais jamais serait un livre de cuisine ! »
...
« je dis mes amis : mais à vérité, lorsque que je fais le bilan comme ils sont rares au bout d’une vie consacrée au théâtre. Combien ce monde peut paraître sympathique, chaleureux, et quel désert ce peut-être en fait. Les grands m’ont quitté : Clément Makin est morte, est mort aussi Wilfred Duning, Sidney Asche parti à Stratford, dans l’Ontario, Fritzie Eitel a connu en Californie une réussite fatale. Les rescapés sont une poignée : Perry, Al, Marcus, Gilbert, ce qui reste des filles… Mais je commence à gâtifier. C’est la fin du jour. La mer est dorée, parsemée d’éclats blancs de lumière, les vagues claquent avec une sorte d’autosatisfaction mécanique sous un ciel vert pale. Comme c’est vaste, comme c’est vide, cet espace formidable que j’ai désiré toute ma vie.
Toujours pas de courrier. »
...
Je n’aime pas vraiment le silence, sauf au théâtre. »
Iris Murdoch La mer, la mer 1919-1978

Roman d'une adoption France 2/ 12 juin reportage et débat
https://www.facebook.com/france2/videos/10157495014372598/UzpfSTE1NzcxNzM0NDg6MTAyMTQ0NDYzNDQ5MDM4OTI/
Quelle hypocrisie française ! changer les lois laisser miroiter une adoption et en fait ne pas présenter le dossier d'habilitation d’un couple homosexuel alors qu’ils ont rempli tous les critères qu’ils se sont mariés qu’ils ont déménagé. Ils ne voulaient pas passer devant un couple hétérosexuel mais rester dans la file d’attente....
Festival In Avignon : mon choix
É..
 pour penser à nos vacances un peu, plutôt qu’à nos vieux...
j’ai réservé mais pas encore payé,  on ira au Cloître St Louis retirer les places d’Avignon  prix total : 300€
j’ai donc sélectionné :
.15 juillet Cour d’honneur Thyeste à 21h30 mise en scène Thomas Jolly
.19/07 De dingen die Voorbijgaan mise en scène  Ivov Von Hove (a travaillé à la mise en scène d'un spectacle de David Bowie)  Cour du Lycée St Joseph 22h
.20/07 18h Et pourquoi moi je dois parler comme toi ? Chartreuse de Villeneuve les Avignon avec Anouch Grinberg.
J’espère que cela perpétuera un peu l’émotion de ton concert. Vivement les vacances.
Nath et Pascal

Brèves ciné  Le cercle littéraire de Guernesey/ Série : Saison 3 The Tunnel / Livres La mer, la mer : Iris Murdoch/France 2: Roman d'une adoption/ Festival In Avignon : mon choix/ Théâtre et alors ce Songe d'une nuit d'été  au Lucernaire ? /Les bijoux ...

et alors ce Songe d'une nuit d'été  au Lucernaire ?Je ne suis allée qu'à la première en alternance et là j'y retourne à la deuxième première de certains en alternance car il y a la vie l'énergie le désir la folie la démesure de la jeunesse de tous ces acteurs généreux au service de ce si grand dramaturge qui avant tout dans cette pièce se moque de tout de lui du théâtre de l'amour c'est d'une modernité à l'épreuve de tous les temps de tous les contes et de toutes les cours d'Angleterre, ça nous relie à la liberté du choix de soi et de nos amours, admirations spectacles... Bravo aux metteurs en scène car il y a de la magie aussi... Ils assument nos enfants, assumons la réalité de nos rêves...
Les bijoux de pacotille france-culture 
https://www.franceculture.fr/emissions/latelier-fiction/radiodrama-23-les-bijoux-de-pacotille-de-celine-milliat-baumgartner
J’ai donc écouté à 23 h pile sur France-Culture. Podcastez-le la, cette création dramatique radiophonique et vous passerez une nuit qui fait de la place à la vie et chasse les fantômes les plus aimés sont les plus attachants... les ceux qui resteront tout le temps mais qui de leur vivant n’auraient jamais voulu nous empêcher de vivre....
Celine Milliat je t’embrasse fort.

L'histoire des Bijoux de pacotille commence un 19 juin. Hasard de la programmation, ils sont ce soir mardi 19 juin à 23h dans Radiodrama sur France Culture. 
Comme un anniversaire.
Merci particulier à Alexandre PlankLaure Egoroff et Pauline Thimonnier.

Nathalie Feytça y est je viens d’écouter La dramatique à la date anniversaire de la mort de tes parents, et j’ai pensé : si tous les deuils se donnaient la main...

Ça se ressemble et c’est tellement différent, sinon avec le spectacle que j’ai vu deux fois. Et puis
 les rajouts, extensions sonores font que je serais bien restée plus longtemps à t’écouter Celine égrener les réactions des spectateurs qui sont venus te parler après le spectacle. Et puis figure-toi qu’ Olivier m’avait dit que chez Florent quand tu as obtenu la classe libre tout le monde disait que tu étais la nouvelle... et ma mémoire a effacé le nom de l’actrice référence et là par la seule écoute de ta voix de tes mots, j’ai dit la nouvelle...Jeanne Moreau, j’ai tout de suite retrouvé parce qu’à mon oreille c’était au même diapason. Merci beaucoup chère Celine auteure-comédienne. C’était beau.
Brèves ciné  Le cercle littéraire de Guernesey/ Série : Saison 3 The Tunnel / Livres La mer, la mer : Iris Murdoch/France 2: Roman d'une adoption/ Festival In Avignon : mon choix/ Théâtre et alors ce Songe d'une nuit d'été  au Lucernaire ? /Les bijoux ...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nathpass 1125 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte