Magazine Conso

L'interet de l'enfant

Publié le 21 juin 2018 par Lorraine De Chezlo
L'INTERET DE L'ENFANTd'Ian McEwan
Roman - 22 pages
Editions Gallimard - septembre 2015
En Angleterre, Fiona Maye est une brillante magistrate spécialiste du droit de la famille. Dans les jugements qu'elle rend, elle ne doit bien sûr jamais perdre de vue l'intérêt de l'enfant. Oui mais voilà, lorsqu'elle est confrontée au cas d'Adam Henry, il y a de quoi hésiter. Dans une famille où la ferveur des Témoins de Jehovah est de rigueur, cet adolescent de 17 ans et 3/4, atteint de leucémie, n'a de seul espoir de survivre que par l'acceptation d'une transfusion sanguine urgente. Ses parents s'y opposent. Et lui également, même si sa parole est encore celle d'un mineur. Fiona s'investit grandement dans cette affaire, avec diplomatie, écoute et enquête. Quand elle rentre chez elle, elle se retrouve face à son mari qui est sur le point de la quitter…
L'intérêt de l'enfant vous convainc de sa pertinence. Tout comme le travail de juge est de convaincre, ce roman parvient à nous intégrer dans son rythme, dans sa plume maîtrisée, dans ses pages paisibles et sensibles. Sombres aussi parfois. Aller à la rencontre d'Adam, alité, faible et amaigri, mais toujours aussi brillant, poète, mais aussi catégorique : qu'on le laisse tranquille, il ne veut pas être transfusé. Alors, décider de se ranger à l'avis médical ce serait nier la volonté de l'enfant. Mais ici, son intérêt ce serait la vie, ce serait plus fort que la dignité d'Adam. Dilemme.  Extrait :"- Savez-vous quand on a ordonné aux Témoins de Jéhovah de refuser les transfusions sanguines ?
- C'est écrit dans la Genèse. Cela date de la création.
- Cela date de 1945, Mr Henry. Auparavant, c'était parfaitement acceptable. Trouvez-vous satisfaisant que, de nos jours, un Collège central basé à Brooklyn décide du sort de votre fils ?"
 Au fil du roman on s'accroche, on ne les lâche plus, on est retenu aux jupes de Fiona, on la veut forte, on veut retenir Adam. D'autres histoires de tribunal viennent jalonner le récit, et également la vie personnelle de Fiona dans laquelle elle peine à puiser des forces. Le temps de la Justice étant un temps long, on suit cette histoire au long cours, avec quelques pages fracassantes de rebondissements francs.Un très beau livre sur la difficulté du choix pour ceux dont on peut être porté responsable.
L'avis de Cuné - Cunéipage
L'avis de Clara - Clara et les mots

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lorraine De Chezlo 64 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines