Magazine Culture

J'ai lu : les lames du cardinal - tome 1

Par Venezia
J'AI LU : LES LAMES DU CARDINAL - TOME 1
Les Lames du CardinalTome 1Pierre PevelEditions GallimardCollection Folio SF(Première Edition 2012 : Bragelonne)Fantasy, Uchronie
Paris, an de grâce 1633. Louis XIII règne sur la France et Richelieu la gouverne. Le Cardinal, l'une des personnalités les plus puissantes et les plus menacées de son temps, doit sans cesse se garder des ennemis de la Couronne. L'espionnage, l'assassinat, la guerre, tout est bon pour parvenir à leurs fins... et même la sorcellerie, qui est l'oeuvre des plus fourbes adversaires du royaume : les dragons ! Ces redoutables créatures surgies de la nuit des temps se dissimulent parmi les humains, ourdissant de sombres complots pour la reconquête du pouvoir. Déjà la cour d'Espagne est tombée entre leurs griffes... Alors, en cette nuit de printemps, Richelieu décide de jouer sa carte maîtresse. Il reçoit en secret un bretteur exceptionnel, un officier dévoué que la trahison et le déshonneur n'ont pourtant pas épargné : le capitaine La Fargue. Car l'heure est venue de reformer l'élite secrète qu'il commandait jadis, une compagnie d'aventuriers et de combattants hors du commun, rivalisant d'élégance, de courage et d'astuce, ne redoutant nul danger.Les Lames du Cardinal !



MON AVIS(Sans Spoiler)
Dans la France de 1633, où la rivalité avec l'Espagne se confirme et où celle-ci se trouve sous l'influence de la Griffe Noire, une société secrète draconique, Richelieu reforme son équipe d'élite, les "Lames du Cardinal" dissoute cinq ans auparavant lors du siège de la Rochelle. Il confie cette mission au capitaine La Fargue...

La plume de Pierre Pevel est tellement élégante et agréable à lire qu'elle m'a fait oublier les longueurs de ma lecture... Sans compter l'inutilité de certains détails pas toujours essentiels à l'intrigue. 

En effet, ce roman est pourtant habilement écrit, mais je me suis un peu ennuyée avant de comprendre qui étaient les Lames et qui étaient leurs ennemis car il y a une foultitude de personnages et les liens qui les unissent sont parfois un peu confus. Et ceci même à la moitié du livre, car il arrive encore de nouveaux protagonistes aux deux tiers du roman... Mais les chapitres sont courts, cela aère un peu le flot du récit cependant bien rythmé.
Je n'ai pas pour autant eu de mal à m'impliquer dans l'histoire, car elle va malgré tout très vite, même si le lecteur s'emmêle un peu...
Le travail de documentation historique est remarquable, et la narration superbe, notamment l'activité et l'ambiance de Paris sous Richelieu, magistralement décrites. Et puis l'auteur prend son temps pour de superbes descriptions.

Dragons, vyvernes, sang-mêlés, société secrète, agents doubles, tout ce petit monde panaché à l'univers des Trois Mousquetaires de Dumas, Rochefort et Tréville compris, sans oublier un "clone" de Milady de Winter en la personne de la vicomtesse de Malicorne, tout est bien cousu et il en résulte un très bel hommage uchronique et une histoire pleine de panache ! 



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Venezia 8 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines