Magazine Musique

Freddie Gibbs « Freddie » @@@@

Publié le 22 juin 2018 par Sagittariushh @SagittariusHH
Freddie Gibbs « Freddie » @@@@ - Hip-Hop/Rap

Freddie Gibbs « Freddie » @@@@

Laisser un commentaire

L’été vient à peine d’arriver que Freddie Gibbs vient faire grimper le mercure avec un cinquième album. Ne vous fiez pas à la pochette en mode mode Freddie Pendergrass, sous le smoking demeure notre très dangereux gangsta sans cagoule, avec cachés dans ses poches intérieures un flingue et de la dope.

Freddie, tout simplement, c’est comme ça que s’appelle ce projet qui  adopte à son tour un format très court malgré la dizaine de titres. Peut-être qu’il s’agit d’une mode passagère de proposer des albums de moins d’une demie-heure, on l’a très bien observé avec les cinq sorties produites par Kanye West, une tendance qui efface peu à peu le terme d’extended play (EP) des esprits. Peut-être bien, mais You Only Live 2wice l’an passé n’était déjà guère bien long. Dans le cas de Freddie, cette durée raccourcie est totalement justifiée par la dose très concentrée de sa nouvelle came. Quinze minute de plus et c’était l’overdose.

Conçu par Kenny Beats, RichGains et lui-même (sous l’alias Freddie Kane), ces quelques minutes sont suffisamment intenses et chaudes pour établir un feu nourri et soutenu. Beat aux tendances trap, grosses basses ronronnantes, un Freddie Gibbs qui crache des balles, sûr qu’on s’éponge le front en sueur sur « Weight« , « Automatic« , « Set Set » ou ce « Triple Threat » qui a le goût de cyprine. La sentence est fatale, et quand on réalise ce que signifie « Toe Tag« , on rigole pas. Pour le côté throwback raccord avec la pochette, il se trouve dans le sample de « Boyz N Da Hood » des N.W.A. utilisé sur « Death Row » feat 03 Greedo (avec cette formule assassine « beat that pussy in the studio like Death Row » pour ceux qui ont saisi la référence) et « My Life » de Mary J Blige sur « 2 Legit« .

Sans être un de ses meilleurs disques, Freddie reste mortellement efficace. Il a l’odeur de métal, de poudre brûlée, de poudre blanche et de teuch’. Et s’il vous paraît trop court, vous pouvez toujours le mettre sur ‘repeat’, mais attention, pas trop non plus, la dose est très forte. Juste pour le fun, le dos de la pochette de l’album :

Freddie Gibbs « Freddie » @@@@


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sagittariushh 4688 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines