Magazine Culture

« Cris et écrits » de Jean-Michel Ribes

Par Angelalitterature

Cris et écrits, de Jean-Michel Ribes, mai 2018, Actes Sud, 128 pages, 16€.

On connaît ses pièces de théâtre et même son autobiographie sous forme d'anecdotes (dont je vous parlais il y a quelques années, dans le cadre du Grand Prix des lectrices de Elle), mais cette fois-ci, Jean-Michel Ribes revient avec un recueil d'aphorismes. Dans différentes catégories toutes plus amusantes les unes que les autres, l'homme de théâtre s'amuse avec les mots.

Cris et écrits est un livre que l'on ne devrait pas lire d'une traite, pour ne pas se lasser ni laisser passer des petites phrases bien trouvées qu'on ne comprendrait pas en lisant tout d'un coup. C'est un livre qui se prend de temps en temps, qui se déguste un peu chaque jour, pour rire, réfléchir, s'interroger. Toujours avec lui, on questionne le monde au travers de la langue et des mots. Jean-Michel Ribes est un homme qui aime profondément le français. On peut le voir particulièrement dans ses pièces ou dans son film Musée haut musée bas, dont les dialogues sont parfaitement ciselés. Ce grand amoureux de Roland Dubillard, maître des mots et de l'absurde, qui disperse d'excellentes citations des plus grands jusque dans les murs des toilettes de son théâtre (le Théâtre du Rond-Point, à Paris), nous enchante une nouvelle fois avec ce petit livre.

Pour le plaisir, voici quelques-unes des plus belles et drôles petites phrases de Jean-Michel Ribes :

" De Gaulle aurait-il été de Gaulle avec la télé en couleur ? "

" Évoquez la misère, la paix, l'inégalité... S'il est défait, on ne s'intéressera qu'à votre lacet ! "

" Dieu est sans doute l'invention d'une bande de trouillards qui avaient peur dans le noir. "

" L'homme invisible n'a pas besoin de se lever pour laisser sa place. "

" L'homme enrhumé n'arrive pas à la cheville d'Einstein grippé. "

" Est-ce le restaurant à la mode qui fait de ses clients des hommes à la mode, ou des hommes à la mode qui font du restaurant où ils dînent un lieu à la mode ? "

" La terreur de l'homme à la mode est de devenir un homme populaire. "

Site du Théâtre du Rond-Point Site des éditions Actes Sud

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Angelalitterature 4213 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines