Magazine Culture

Sang Famille de Michel Bussi

Par Lacroquelivres

Un grand merci aux éditions Presses de la Cité et à NetGalley pour cette découverte!

Sang Famille de Michel Bussi

De quoi ça parle?

C’est aussi pour cela que je suis retourné cet été d’août 2000 à Mornesey, la petite île anglo-normande au large de Granville où j’ai passé les premières années de ma vie. C’est alors que tout à basculé dans la folie. Quel rapport entre mon histoire et l’évasion de deux prisonniers lors d’un transfert vers le centre de détentin, semant la panique sur Mornesey au coeur de la saison touristique ? Dois-je croire les légendes de l’île ? Mornesey serait peuplée de bagnards et de leurs descendants… Un trésor légendaire, la Folie-Mazarin, dormirait dans le labyrinthe de souterrains creusés sous l’île.

A qui puis-je faire confiance ?

Peut-on voler la mémoire d’un enfant de 6 ans ?

Pourquoi suis-je le seul sur l’île de Mornesey à avoir reconnu mon père ? Vivant !

Mon avis:

J’aime beaucoup les romans de Michel Bussi, bien que je sois loin de les avoir tous lus. Sang famille me tentait, la couverture était très attirante. Je ne sais pas pourquoi, j’ai eu une grosse panne en débutant sa lecture. J’ai lu les 16 premières pages, puis… j’ai laissé tombé le roman. Pendant un mois et demi.

J’ai fini par reprendre la lecture… et ne plus lâcher ma liseuse! J’ai été happée par l’histoire du jeune Colin, par l’histoire de l’île et par la Folie Mazarin (bien que j’ai devinè assez rapidement de quoi il s’agissait).

Michel Bussi nous fait prendre des fausses routes, nous fait douter de tout. J’ai vraiment apprécié la lecture, bien que ce roman soit moins haletant que les autres que j’ai pu lire.

L’histoire se passe sur une île, ce qui rend l’ambiance pesante, voir suffocante… et on en redemande!

Publicités

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lacroquelivres 1242 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines