Magazine Beaux Arts

Exposition collective “Mademoiselle” | CRAC à Sète

Publié le 06 juillet 2018 par Philippe Cadu @ContempodeLArt

Rebecca Ackroyd, Bianca Argimon, Zoë Buckman, Anetta Mona Chisa & Lucia Tkacova, Charlotte Colbert, Pauline Curnier-Jardin, Sara Cwynar, Verena Dengler, Eliza Douglas, Mimosa Echard, Gery Georgieva, Celia Hempton, Suzanne Husky, Oda Jaune, Jesse Jones, Clementine Keith-Roach, Sanam Khatibi, Romana Londi, Tala Madani, Nevine Mahmoud, Zanele Muholi, Florence Peake, Mai-Thu Perret, Laure Prouvost, Mika Rottenberg, Lisa Rovner, Elsa Sahal, Tschabalala Self, Apolonia Sokol, Maria Thurn und Taxis, Anna Uddenberg, Ana Vega, Ambera Wellmann, Liv Wynter ...

MADEMOISELLE est une exposition collective qui rassemble une nouvelle génération de femmes artistes internationales, explorant les enjeux (et les paradoxes) liés à la féminité contemporaine, à travers un large éventail de médiums et de sujets. Faisant référence à l'interdiction récente du titre " Mademoiselle ", et s'inspirant de l'actuel intérêt pour les droits des femmes - connu sous le nom de phénomène " #MeTooC'est avec un certain dédain (naïf ou non) pour les conventions et les tabous, que ces artistes exposent la convergence de diverses histoires féministes avec d'autres aspects de la politique identitaire et de la critique sociale, allant au-delà d'un récit féministe unique, pointant ainsi les obstacles qui se dressent devant l'émancipation féminine.Elles explorent la violence, les clichés de la béatitude domestique, la maternité, les relations sociales et personnelles, les droits collectifs, la quête de l'autonomie individuelle par l'hédonisme et le narcissisme, la visibilité médiatique et la sexualisation générale de la culture. Elles travaillent sur les modèles omniprésents de la " jeunitude " et de la " féminitude " - incarnés par le concept de la Jeune-Fille, emblèmes de la société de consommation et régulateurs de l'intégration et du succès. Ces interrogations se formulent dans une sensibilité générale teintée d'humour, qui semble non seulement fournir une certaine distance critique pour évaluer les gains et les pertes du féminisme, mais constitue également une stratégie gagnante pour négocier de nouveaux possibles du féminisme, pratiques comme théoriques. CRAC à Sète Languedoc-Roussillon 26, Quai Aspirant Herber 34200 SÈTE . Tél : 04 67 74 94 37. " - l'exposition entend montrer l'héritage, l'évolution et la diversification des stratégies et des théories féministes.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Philippe Cadu 34619 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte