Magazine Culture

Zéro pesticide: le label 3 feuilles attribué à la ville d'Avranches !

Publié le 06 juillet 2018 par Philippe Vimard @cotentinweb
Zéro pesticide: le label 3 feuilles attribué à la ville d'Avranches !

Zéro pesticide: le label "3 feuilles" attribué à la ville d'Avranches

Zéro pesticide: le label 3 feuilles attribué à la ville d'Avranches !

En récompense de son engagement dans une démarche " Zéro pesticide " et de l'implication au quotidien des agents des services voirie et espaces verts, le niveau 3 de la Charte d'entretien des espaces publics a été décerné à la ville d'Avranches le mardi 19 juin dernier au Pavillon des énergies du Dézert.

Depuis le 1er janvier 2017, conformément à la loi Labbé, Avranches n'utilise plus de produits phytosanitaires pour l'entretien des espaces verts et des trottoirs. Grâce aux efforts menés bien avant l'obligation législative pour réduire puis se passer totalement des produit phytosanitaires, la réalisation de l'objectif " Zéro pesticide " de la Ville a été validée par la remise de la plaque symbolisant le plus haut niveau de la Charte d'entretien des espaces publics.

Les enjeux de cette démarche en matière de développement durable sont considérables, comme l'explique Peggy Cochat, adjointe déléguée au développement durable: " il en va de notre santé et de la qualité de l'eau que nous consommons ". Formation des élus et des agents municipaux, nouvelles méthodes de désherbage (manuelle, mécanique, thermique...), utilisation de techniques préventives (paillage, copeaux, couvre-sol...), acquisition de matériel... Autant d'actions réalisées qui ont permis de se passer des produits chimiques au quotidien. Pour les particuliers, cela suppose également de revoir son seuil de tolérance vis-à-vis des adventices, ces plantes souvent qualifiées à tort de mauvaises herbes. " Il va falloir que nous acceptions peu à peu la présence de végétation spontanée en ville ", confie Peggy Cochat.

Cette initiative environnementale ne se limite pas aux seuls espaces communaux: elle est l'affaire de tous. En effet les particuliers vont à leur tour devoir apprendre à se passer de pesticides dès 2019. Parce que la préservation de l'environnement est l'affaire de tous et afin de les accompagner dans cette démarche, des actions de communication et de médiation, notamment en direction des scolaires, sont régulièrement mises en place par la Ville: accueil de scolaires début juin au Jardin des plantes, tenue d'un stand de sensibilisation lors de la Fête du Jardin des plantes ou lors de la Fête de la Turfaudière, campagnes d'affichage en ville ... Pour Philippe Droullours, adjoint délégué à l'urbanisme et aux travaux, " il s'agit de montrer notre inscription dans cette démarche et les actions qui en découlent. Mais il faut aussi que chacun comprenne que c'est un acte citoyen "


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Philippe Vimard 2469 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines