Magazine Beaux Arts

Le Grand Tour d’art contemporain | Lectoure – Auch – Balma

Publié le 07 juillet 2018 par Philippe Cadu @ContempodeLArt

* Samedi 21 juillet de 10h à 19h

Un " Grand Tour " en autobus, est organisé à destination des expositions estivales présentées à Lectoure L'Été photographique, Auch Mémento et Balma Le MIAM en vacances.

Départ et retour devant le Musée des Augustins - Toulouse. Une participation de 3€ à prévoir sur place à Lectoure.

Réservation au 05 62 27 64 45 (du lundi au vendredi 9h-17h) ou par courriel : helene.roger[at]mairie-toulouse.fr

à Lectoure : L'édition 2018 de l'Été photographique propose des expositions de photographie et d'art contemporain dans cinq lieux patrimoniaux de Lectoure avec pour fil rouge la notion de collecte, de collection. Collectionneurs, artistes relecteurs d'images, de sons et d'objets, artistes qui récoltent, sélectionnent et compilent seront au rendez-vous. Tout au long du festival découvrez les œuvres et rencontrez les artistes à travers des événements variés : visites, ateliers et nocturnes hebdomadaires, mais aussi projections, rencontres, performances, lectures...

à Auch : L'exposition EN MARGE
Pour cette 3ème édition de Memento, la création actuelle sera mise à l'honneur avec un soutien à des artistes de la scène émergente française, en prolongeant sa réflexion sur la relation intime entre les espaces du lieu et l'esprit des œuvres.
9 ARTISTES : Bertille Bak, Le Gentil Garçon, Benoît Luisière, Pierre Monjaret, Benjamin Paré, Laurent Perbos, Marine Semeria, Xavier Veilhan, Pauline Zenk & Lilie Pinot
En partenariat avec : IAC (institut d'art contemporain) de Villeurbanne et le Frac (Fonds Régional D'art Contemporain) Montpellier Occitanie. Les espaces de cet ancien Carmel invitent à repenser la notion même d'exposition où la force de l'expérimentation scelle les rencontres artistiques. Conçue comme un laboratoire de curiosités contemporaines, l'exposition EN MARGE se construit autour d'une idée centrale : repenser la belle notion de communauté.
Qu'est-ce qui nous fait être ensemble ? Il s'agit alors d'invoquer ce qui est le propre de l'humain : la délectation, l'euphorie, l'amusement, la réjouissance, le temps libre et la spontanéité, autant de caractères et de sentiments mis en marge par le pragmatisme de nos sociétés en soif de performances.
Ainsi, l'exposition se pense comme un terrain de jeu où s'épanouissent librement de fraiches émotions. Elles tissent une histoire entre les œuvres, le public et le lieu. La partie se joue alors dans une alliance souvent drôle, peut-être déroutante, parfois incongrue.
Alors, oui, EN MARGE se veut une véritable profession de foi : faire de l'art contemporain un manifeste populaire.

à Balma :
Exposition d'oeuvres remarquables prêtées par le MIAM, Musée International des Arts Modestes de Sète, dans deux lieux de la métropole toulousaine, à l'initiative du Centre d'art nomade. Le MIAM, fondé en 2000 par les artistes Hervé Di Rosa et Bernard Belluc, abrite les collections de ses deux fondateurs. Ce fonds est constitué de milliers d'objets emblématiques de l'art modeste, objets collectionnés, manufacturés ou artisanaux. Souvent clinquants et bariolés, ils proviennent des périphéries de l'art brut, de l'art naïf ou de l'art populaire.
À La Grainerie (Balma), les caravanes et piñatas d'Hervé Di Rosa sont mises à l'honneur avec les collections d'art mexicain


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Philippe Cadu 34619 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte