Magazine Culture

Chronique : "La noirceur des étoiles - Livre 1 : Les yeux noirs"

Par Mateiva
*** PASSIONNANT ***
Auteur : Jessica NaideÉditeur : auto-éditionDate de sortie : juin 2018

Service Presse Auteur~ RÉSUMÉ ~

L’univers est vaste, la Nature n’y a plus sa place, et la Deuxième Ethnie n’y voit que source de profit et de conquêtes.N’étant plus le bienvenu dans la plupart des galaxies, le capitaine Iwata Kazuya arpente l’univers en compagnie de son équipage à bord de son vaisseau, le Sekai.Jusqu’au jour où son voyage lui fait croiser la route d’un vaisseau en perdition et qu’il sauve d’une mort certaine un jeune homme à la mémoire évanouie. Le passé à ses trousses, et confronté à lui-même, Kazuya peut-il faire confiance à cet homme qui ignore d’où il vient et ce dont il est capable ? Des souvenirs douloureux aux visions prophétiques, Kazuya tentera à ses côtés de trouver la réponse à la question qui le hante depuis toujours : dans un univers où la Nature n’est plus qu’une légende, pourquoi celle-ci continue-t-elle de l’appeler sans relâche ?
~ MA CHRONIQUE ~Ce roman est un coup de cœur ! Il est d'une richesse incroyable, un véritable page-turner, une soif de lire et de découvrir vous envahissant à chaque page !J'ai rarement trouvé roman aussi palpitant, aussi prenant, aussi original. J'ai adoré évoluer dans cet univers si particulier où l'auteur a su me guider, m'apprenant petit à petit comment ce monde est devenu noir, sans couleur, sans nature. J'ai aimé ces petites prises de conscience face à la nature humaine à ce qu'elle a de meilleure et de pire, ces petites touches pour nous montrer que la nature doit être respectée autant pour elle que pour nous, pour notre oxygène, notre survie.Ici, nous faisons la connaissance d'un équipage particulier. Chaque membre le composant est unique et vous apportera son lot de rires et de larmes face à leur vie, leur passé et leur présent. Notre héros, si l'on peut dire ainsi car chaque personnage est ici nécessaire, s'appelle Kazuya. Cet homme est d'une complexité absolue. J'ai aimé sa noirceur tout autant que sa lumière qui s’éveille peu à peu face à Sotcha, homme hors du commun qui rejoindra leur vaisseau, sauvé par Kazuya.Kazuya, protagoniste torturé par la vie, par son passé, par ses souvenirs. Il est juste et bon, mais son passé peut parfois le guider vers le mauvais chemin.Sotcha, personnage surprenant et envoûtant. Il m'a charmée par sa personnalité à la fois désinvolte et sa douleur à ne pas se souvenir. Au fil des pages il se découvre des dons, des forces, des pouvoirs insoupçonnés. Il est une énigme à lui-même.Le récit est assez addictif. L'univers est très bien décrit par l'auteur, avec beaucoup de descriptions, d'explications, sans pour autant nous perdre. Un univers où vous naviguez dans l'univers ! Tout est bien expliqué, et petit à petit, vous rentrez dans les détails du pourquoi du comment, vous explorez les souvenirs de Kazuya, sa grande blessure et ce passé qui le hante. C'est extrêmement riche comme contexte, original, palpitant.Mon petit plus ira pour cette relation entre Kazuya et Sotcha, ce lien particulier qui les unis, ces tatouages qui racontent beaucoup de chose, qui se dessinent, qui les racontent. Bref, vous verrez par vous -mêmes, mais j'ai adoré cette particularité entre eux que l'auteur nous a concocté. Elle est mystique.Il y a beaucoup de choses à dire sur ce roman, le mieux étant encore de le lire par vous mêmes. Vous serez extrêmementsurpris par le récit et tout ce qui s'en dégage, comme cette atmosphère magique qui parfois vous prend aux tripes, ou encore les scènes de combats, justes exceptionnelles, ou bien ce suspens au fil des pages qui vous poussent à lire encore et encore. Et cet amour discret par la parole mais si fort en actes et en regards.La plume de l'auteur est fluide, remarquable, teintée de douceur et de noirceur. Une écriture riche en détails et descriptions, qui vous transmet des sensations assez vivantes, vibrantes. Une plume au service de ses personnages et de son univers ce qui nous donne un récit fluide, cohérent et addictif, tout en vous apportant son lot d'émotion, de palpitant et de mystère.Bref, quelle belle surprise ! Un premier tome époustouflant porté par une plume à la fois sauvage et poétique : un mélange d’étonnant et envoûtant. J’ai A-DO-RÉ ! L’histoire nous subjugue du début à la fin, il y a du suspens, du mystère, un petit côté mystique et rêveur, du combat. Des descriptions poussées et parfaites, une vraie plongée au cœur de l’univers. Des personnages captivants, aux psychologies fascinantes, un lien qui les unis que l’on découvre peu à peu, assez extraordinaire et porteur de beaucoup de révélations et secrets à venir. Une famille unie qu'est le Sekai, unie dans l'adversité, la peine et l'espoir. L'espoir d'amener leur chef à cette quête qu'il convoite tant, cet éden tant espéré et dont il croit dur comme fer. Une quête en laquelle Sotcha redonnera l'espoir par ces bribes de souvenirs. Un roman où l'auteur, en subtilité, nous confronte à ce nous faisons de notre monde, à ce que nous voulons qu'il soit. 
Un très bel univers que j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir. Vivement la suite !

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Mateiva 3635 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines