Magazine Culture

Joe Hill et Gabriel Rodriguez : Locke & Key 1, Bienvenue à Lovecraft

Par Stephanie Tranchant @plaisir_de_lire

Locke & Key, tome 1 : Bienvenue à Lovecraft de Joe Hill et Gabriel Rodriguez    5/5 (16-06-2018)

Initialement publié en 2010 chez Milady (Graphics), Locke & Key fait l’objet d’une réédition. Bienvenue à Lovecraft (168 pages) est disponible depuis le 23 mai 2018  chez Hi comics (Bragelone).

3.jpg

L'histoire (éditeur) :

La famille Locke est déchirée. Après le meurtre brutal du père par un étudiant déséquilibré, tous emménagent dans la vieille demeure familiale. Mais quand une île s’appelle Lovecraft, la prudence est de mise ! Derrière les portes closes se dissimulent des secrets dangereux.

Mon avis : 

Joe Hill bien connu pour ses romans (Plein gaz, Le costume du mort…) et ses nouvelles horrifiques (fantômes) est aussi l’auteur d’excellents romans graphiques, dont la série Locke & Key.

A Mendocino Valley, deux anciens élevés de William Gaines Academy, devenus tueurs psychopathes, abattent Rendell Locke sous les yeux de sa famille. Comme convenu en cas de coup dur du genre, Madame Locke et ses trois enfants partent s’installer dans la gigantesque (et un peu glauque) demeure familiale, la manoir Keyhouse situé à Lovecraft dans la Massachussetts chez leur oncle Duncan.

Les trois enfants, évidemment très perturbés (d’autant que Tyler et sa mère sont ressortis du drame les mains pleines de sang), doivent aujourd’hui réapprendre à vivre et s’adapter à ce nouvel environnement. Mais le manoir révèle rapidement de perturbants secrets dont Bode, 6 ans, fait les frais : une porte secrète qui vous laisse pour mort à son seuil tandis que votre âme part en ballade, un puit à l’écho malfaisant…  Difficile de tourner la page et réapprendre à vivre normalement dans ces conditions et les choses ne vont pas tarder à empirer lorsque Lesser fait son retour…

Si la BD s’ouvre sur un événement dramatique particulièrement glauque (la mise en image ne souffre d’aucune censure !) et que l’intrigue déroule son lot de fantômes, monstres, dangereux psychopathes (dont l’un d’eux est enfermé au centre de détention pour mineur. Enfin, pas pour longtemps…) et fait terrifiants (particulièrement bien rendus en images), Locke & Key mise aussi beaucoup sur l’attachement aux personnages et sur leurs émotions. Alors forcément ça fait monter d’un cran la tension et la peur chez le lecteur…

Pleine de mouvement, fourmillant de détails, un découpage de vignette irrégulier qui accentue le rythme vif, beaucoup de cadavres, de sang, des illustrations réalistes et sans filtre qui ressemblent parfois à des prises de vues cinématographiques, bienvenue à Lovecraft est un scénario palpitant, sanglant et angoissant qui se lit d’une traite.

Douleur (celle de Bode qui, à 6 ans, a sans doute connu ce qu’il y a de pire, et forcément celle de Tyler qui revit sans cesse les scènes de meurtres auxquelles il a participé) et culpabilité (celle de Kinsey qui a choisi, anéantie par la peur, de protéger son frère en se cachant des meurtrier vidée de tout héroïsme et qui aujourd’hui ne supporte plus son rôle de victime et celle de Ty, ado en colère habité un temps par l’envie de mettre fin aux jours de son père…) rythment l’histoire et y apportent profondeur. L’aspect narratif y contribue également en laissant chacun des protagonistes s’exprimer, raconter, délivrer ses peurs, sa fureur, ses rancœurs, son histoire (à coup de flashbacks) et permettent surtout de lever le voile sur quelques interrogations, sans bien entendu manquer d’en laisser de nombreuses autres sans réponse, alimentant ainsi l’addiction à la série…

Joe Hill aux commandes et Gabriel Rodriguez aux dessins nous livrent là un récit très angoissant doté d’une tension remarquable. Arrivée au bout, je m’en suis voulu de n’avoir pas sous la mains la suite… Bordel, ce roman graphique est excellent dans son genre !

Coup de cœur !

7.jpg


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stephanie Tranchant 5196 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines