Magazine Culture

Test Prey Mooncrash : ne surtout pas être dans la lune !

Publié le 12 juillet 2018 par Linfotoutcourt

Après l'excellent Prey testé dans nos colonnes, Arkane Studios met sur orbite lunaire sa première extension, Prey Mooncrash.

Dans la lune. Se situant sur notre cher satellite naturel, le soft se coiffe d'une direction artistique cohérente. Hélas, comme son grand frère, Mooncrash arbore une technique datée, accompagnée de textures baveuses et de modèles 3D trop simplistes. Cependant, l'ambiance oppressante fait oublier ces quelques écueils grâce à un design sonore finement composé. Les bruitages ne sont pas en reste et transcendent haut la main l'expérience du joueur.

On change une équipe qui gagne ! Histoire de renouveler l'expérience, Bethesda nous propose un gameplay typé Rogue-Like. Si sur le papier, cela peut sembler une bonne idée, quelques " mais " subsistent. À commencer par un level design en deçà de l'expérience originale. Nous débutons ici dans une zone, puis nettoyons les créatures de cette dernière afin de passer à la suivante. Dans les faits, ce choix de gamedesign se trouve vite rébarbatif. Enfin, le fait de recommencer tout le jeu en cas de défaite et perte de tous nos personnages jouables, offre un énorme challenge pour le meilleur ou pour le pire " en fonction de chacun ".

Doté d'une ambiance attirante mais d'une orientation discutable, Prey Mooncrash peut en rebuter certains, comme enchanter les joueurs les plus insistants.

(Visited 1 times, 17 visits today)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Linfotoutcourt 85340 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine