Magazine Culture

ignorance

Par Jmlire
ignoranceManhattan (Olivier Bataille)

" Ils remontaient lentement la 2ème Avenue par un soir de brouillard. Il a les cheveux roux, une figure de juif, fine, aux joues enfoncées et à la peau blafarde. Il a les jambes arquées des tailleurs. Les souliers d'Anna sont trop petits pour elle. Sous les yeux elle a de grands cernes. Le brouillard est plein de passants qui parlent yiddish, russe, anglais avec l'accent juif. De chauds courants de lumière sortent des charcuteries et des débits de boissons non alcooliques, et font ressortir le pavé miroitant.

" Si je n'étais pas toujours fatiguée, murmura Anna.

- Allons prendre quelque chose... Un verre de lait caillé te fera du bien, Anna.

- Ça ne ma dit rien, Elmer. Je prendrai un soda au chocolat.

- C'est le meilleur moyen de te donner mal au cœur, mais si tu y tiens... ( Elle s'assit sur l'étroit tabouret cerclé de nichel. Il resta debout près d'elle. Elle s'appuya légèrement contre lui. ) Le plus grand défaut, chez nous autres travailleurs...( il parlait d'une voix basse, impersonnelle...) Le plus grand défaut est que nous ne savons rien, nous ne savons pas manger, nous ne savons pas vivre, nous ne savons pas comment défendre nos droits... Bon Dieu, Anna, je voudrais bien que tu réfléchisses à ces chose-là. Ne vois-tu pas que nous sommes en pleine bataille, comme pendant la guerre ?"

De sa longue cuiller collante, Anna pêchait des bouts de glace dans le liquide épais et mousseux de son verre."

John Dos Passos : extrait de Manhattan Transfer, Gallimard , 1928

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jmlire 100 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines