Magazine Culture

Edmond-Henri Crisinel – Ma route est d’un pays où vivre me déchire…

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

Edmond-Henri Crisinel – Ma route est d’un pays où vivre me déchire…Ma route est d’un pays où vivre me déchire :
Un soldat du Seigneur a frappé sur ses bords
Ceux dont j’avais aimé le cœur ou le sourire,
Me laissant vif et seul pour dénombrer ces morts.

***

Edmond-Henri Crisinel (1897-1948) – Le Veilleur (1939)Poésies (Pierre Cailler, 1949)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 13365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines