Magazine Culture

Le feuilleton de la rentrée littéraire 7. Bilan prématuré, bilan quand même

Par Pmalgachie @pmalgachie
Je n'ai encore rien lu, enfin, presque rien, de cette rentrée littéraire dont chaque jour qui passe (et chaque nuit de sommeil aussi) nous rapproche. Tandis que d'autres semblent avoir déjà tout lu, fait leurs choix, rangé au fond d'un placard les livres qu'on peut oublier avant même qu'ils soient parus - est-ce bien raisonnable? Le calendrier prend de l'avance sur le calendrier. Hier, le jury de Cultura a fourni sa liste de six talents puisés dans les ouvrages à venir. Priorité aux œuvres de débutant(e)s ou presque, en tout cas, aux auteur(e)s pas encore consacrés par le succès public ou des prix littéraires importants. Ils sont six, repérés par les têtes chercheuses de 500 lecteurs et lectrices, sous la présidence de Gilles Legardinier - un étrange profil pour ce travail de défrichage, mais je suppose qu'il fallait qu'une valeur sûre apporte le poids supposé de sa notoriété pour compenser la malencontreuse non-notoriété des ouvrages sélectionnés. Que voici.
  • Inès Bayard. Le malheur du bas (Albin Michel)
  • David Diop. Frère d'âme (Seuil)
  • Nicolas Mathieu. Leurs enfants après eux (Actes Sud)
  • Diane Mazloum. L'âge d'or (Lattès)
  • Thierry Montoriol. Le roi chocolat (Gaïa)
  • Gwenaële Robert. Le dernier bain (Laffont)

Hier aussi, Le Monde des livres consacrait sa dernière page à une auto-publicité, on lui pardonne puisque c'est pour la bonne cause, présentant la sélection 2018 de son Prix littéraire, dont le lauréat (sic - le cas d'une lauréate ne semble pas avoir été envisagé) aura l'insigne honneur de nous, vous retrouver le jeudi 6 septembre dans le même supplément. Nous avons là, comme à chaque fois, des livres qui piquent la curiosité.
  • Emmanuelle Bayamack-Tam. Arcadie (P.O.L.)
  • Christophe Boltanski. Le guetteur (Stock)
  • Jérôme Ferrari. A son image (Actes Sud)
  • Gauz. Camarade Papa (Le Nouvel Attila)
  • Pierre Guyotat. Idiotie (Grasset)
  • Maylis de Kerangal. Un monde à portée de main (Gallimard, Verticales)
  • Julia Kerninon. Ma dévotion (Le Rouergue)
  • Maria Pourchet. Toutes les femmes sauf une (Pauvert)
  • Thomas B. Reverdy. L'hiver du mécontentement (Flammarion)
  • Fanny Taillandier. Par les écrans du monde (Seuil)

Le feuilleton de la rentrée littéraire 7. Bilan prématuré, bilan quand même Avec ces deux listes, et sans tenir compte de celle du Prix Filigranes que j'ai donnée ici (parce que des romans déjà parus y sont intégrés, quelle idée bizarre!), cela fait huit sélections de livres dont, je le rappelle, on ne verra les premiers que dans un peu plus d'un mois. Je vous rafraîchis la mémoire pour les six précédentes: le Prix Stanislas, les incontournables de Livres Hebdo, les choix d'extraits de Lire, le Prix Envoyé par la poste, le Prix du Style et le Prix du Roman Fnac. Je vous résume tout ça dans une liste des listes? Si vous me le demandez, je m'exécute, après tout, il existe bien un Prix des prix (qui a encore le temps avant que d'autres fassent la sélection à sa place). Il ne s'agit que de romans français, seule la Fnac intégrant des traductions. La place des premiers romans y est surévaluée, puisque deux récompenses leur sont exclusivement réservées. Et ne croyez pas, malgré cette allure de pré-bilan, que la rentrée littéraire est déjà terminée. Elle n'a même pas commencé! Néanmoins et malgré tout, en forme de classement, voici les lauréat(e)s de cœur tels qu'ils apparaissent, au nombre de citations, dans les 8 sélections. 5 citations Inès Bayard. Le malheur du bas (Albin Michel) 4 citations Estelle-Sarah Bulle. Là où les chiens aboient par la queue (Liana Levi) 3 citations Emmanuelle Bayamack-Tam. Arcadie (P.O.L.) Adrien Bosc. Capitaine (Stock) Adeline Dieudonné. La vraie vie (L'Iconoclaste) David Diop. Frère d'âme (Seuil) 2 citations Meryem Alaoui. La vérité sort de la bouche du cheval (Gallimard) Anton Beraber. La grande idée (Gallimard) Pauline Delabroy-Allard. Ça raconte Sarah (Minuit) Sophie Divry. Trois fois la fin du monde (Noir sur blanc) Jérémy Fel. Helena (Rivages) Serge Joncour. Chien-loup (Flammarion) Thierry Montoriol. Le roi chocolat (Gaïa) Boualem Sansal. Les train d'Erlingen ou La métamorphose de Dieu (Gallimard) Abnousse Shalmani. Les exilés meurent aussi d'amour (Grasset) Fanny Taillandier. Par les écrans du monde (Seuil) Et, si je compte bien, 32 ouvrages (sur 48 au total) avec 1 citation. Surtout, n'en tirez aucune conclusion.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pmalgachie 8645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines