Magazine Bébé

Me connaître mieux

Par Mamanaubalcon @lesloe

Me connaître mieux c'est un truc que je n'aurais pas imaginer devoir faire. Mais en fait si, j'ai eu besoin de rencontrer mon moi physique. Je sens que c'est en devenant mère que je suis devenue une femme. Avant je n'étais qu'une ado il me semble. Avant d'être mère je ne m'étais jamais posé de questions sur ma physiologie de femme ni sur son impact sur ma vie. Je n'avais jamais réfléchi à mon cycle, mes règles, leurs influences et comment je vivais avec tout ça.

Me connaître mieux

Me connaître mieux quel intérêt ?

Pour pendre soin de mon moi. Pour mieux habiter mon corps. Pour que ma vie soit plus en phase avec ma féminité. Ça fait un moment que je me découvre, puisque je suis mère depuis presque 7 ans mais ces derniers mois j'ai encore plus creusé la question. J'ai lu, j'ai écouté pas mal de podcasts et autres émissions, j'ai discuté. S'intéresser à soi c'est passionnant quand on commence. Et non je ne suis pas devenue complètement égocentrée. Mais il me semble que je subis moins. Peut-être même que je ME subis moins. Concrètement je n'ai plus peur des 2 ou 3 jours de grande nervosités qui précèdent mes règles parce que je sais pourquoi je me sens comme ça. Mais avant de le noter dans mon faux bullet journal je n'avais jamais fait le lien. Savoir ça m'a vraiment libéré ! C'est un exemple parmi d'autres bien entendu.

J'ai lu Lune rouge de Miranda Gray qui m'a aidé à décrypter mon cycle et à profiter de ces 4 phases pour favoriser telles ou telles actions. Autre exemple, il y a un ou deux jours juste après mes règles où je regorge d'idées. C'est deux jours là, depuis que j'en ai pris conscience, je les ressens comme une vague intellectuelle qui me donne de la nourriture pour le reste du mois. Pendant ces deux jours je suis très créative et j'en profite. C'est idiot mais je n'aurais jamais identifié ça toute seule ! Quel pied de se sentir puissante et capable et créative. Concernant Lune rouge je n'ai pas du tout accroché avec le côté méditation de l'ouvrage. Même si je suis assez mystique comme fille ces parties ne me branchent pas du tout. Ceci dit je ne regrette pas les presque 20€ investis dans l'ouvrage. Lisez le ou lisez en un autre, il y a de plus en plus d'ouvrages qui parlent du cycle et de son impact sur nos vies.

Me connaître mieux

J'aurais bien aimé qu'on m'aide à me connaître mieux

Je pense là à la transmission. Quand j'ai eu mes règles je connaissais déjà le système étudié en biologie. Je n'ai pas eu peur. Rétrospectivement j'aurais aimé que ma mère me parle, me transmette son savoir ; me dise pour le cycle, le humeurs changeantes ou peut-être les douleurs... Mais peut-être qu'elle ne s'est ou ne s'était pas posé la question à ce moment là. Je sais que quand ma fille aura ses premières règles ou dans les mois qui suivront je lui parlerais. Je ne sais pas ce que je lui dirais j'ai le temps hein ! Mais j'ai envie de lui transmettre ça. Comme un rite de passage, car les règles en sont un. Et pourquoi pas trouver un objet à y associer ?

Ne plus subir. Ne pas avoir honte des règles. Changer peut-être de moyen de protection. Être encore plus fière d'être une femme. Voilà ce que m'apporte cette nouvelle connaissance de moi. Et ça a fait naître un projet qui a grandit en écrivant cet article. J'espère qu'il va grandir encore et que je pourrais bientôt le partager avec vous ici.

En attendant je vous laisse avec deux podcasts trouvés sur arte radio Sang tabou et Red blues. Et puis j'ai prévu de lire prochainement Ceci est mon sang. Petite histoire des règles, de celles qui les ont et de ceux qui les font de Elise Thiébaut.

Déjà le 4ème article de cette série " S'intéresser à soi " ! Votre avis m'intéresse et même il m'est précieux. Comment faites-vous pour vous connaître mieux. Ça vous intéresse ces histoires de cycles, de règle et compagnie ?

connaître mieux

Me connaître mieux

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Mamanaubalcon 4403 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte