Magazine Culture

Father John Misty ‘ God’s Favorite Customer

Publié le 18 juillet 2018 par Heepro @heepro

Father John Misty ‘ God’s Favorite CustomerIl est plus que jamais impossible de rester à côté de Father John Misty. Et si je fais partie – j’en rougis un peu – de ceux qui n’avaient pas vraiment pris le temps d’écouter comme il se doit Pure Comedy l’an passé, je profite de ce nouvel album pour enfin me plonger dans l’univers de cet artiste ô combien singulier que l’on avait également aperçu en tant que batteur des Fleet Foxes.

Fort de la réception exceptionnelle de chacun de ses trois premiers albums, revoici déjà Josh Tillman (son vrai nom) alors qu’il aurait eu mille raisons de se laisser un peu de temps devant lui. Mais l’appel de la musique est plus fort que toute autre chose.

Une première écoute distraite et malgré des a priori aura néanmoins eu immédiatement raison de mes craintes : God’s Favorite Customer est, à l’image de son géniteur, étonnamment frais et original alors qu’il s’agit d’un style de musique pourtant tellement éculé. Le talent de songwriter mais aussi et surtout d’interprète du New-yorkais en est bien sûr la raison essentielle.

Les musiques sont variées, entraînantes, émouvantes, tandis que la voix de Tillman est tantôt touchante ou percutante, et en tout cas toujours tellement sincère.Il en résulte un album qui se déroule telle une averse suivie d’un magnifique rayon de soleil. On en ressort nostalgique, heureux, comme lors d’une rupture qui débouche inexorablement sur un mélange d’angoisse à l’idée de se retrouver seul et de soulagement à celle de savoir que l’on va dans le même temps gagner une liberté que l’on ne connaissait plus.

Les difficultés personnelles vécues par Tillman l’auront fait souffrir énormément, mais l’arc-en-ciel qu’il a créé de cette expérience tout à fait introspective nous offre une confidence d’une jouissance indescriptible.

(in heepro.wordpress.com, le 18/07/2018)

Publicités

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Heepro 2396 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines