Magazine Culture

Critique TAU, un amour d’intérieur ?

Publié le 17 juillet 2018 par Linfotoutcourt

TAU, un nom qui sonne parfaitement pour une I.A. Mais le geôlier numérique de ce thriller de science-fiction parvient-il à pirater notre attention ?

Une idée intéressante. Alex (Ed Skrein), un riche et intelligent ravisseur, capture comme cobaye Julia (Maika Monroe) pour son dernier projet scientifique. La jeune femme est gardée contre son gré par une étrange I.A., qu'elle ne pourra pas séduire physiquement pour s'échapper. Mais l'intérêt s'arrête à l'idée de base, car la narration bascule sur une classique histoire d'amour platonique, illustrant le syndrome de Stockholm.

Frustrant. Federico D'Alessandro, animatics supervisor et lead storyboard artist sur tous les films Marvel, nous livre là un huis clos sans grande originalité. Ed Skrein ( GoT, Deadpool) brille autant par sa froideur que par son absence de jeu, sans être nullement concurrencé par une Maika Monroe ( It Follows, La 5ème Vague) parlant littéralement à un mur pendant 1h30. On passera sur quelques facilités et incohérences scénaristiques pour se concentrer sur peut-être le seul point positif : la magnifique voix de Gary Oldman dans le rôle de TAU. À voir donc en VO pour essayer de sauver les meubles...

TAU est sorti le 20 juin 2018 sur Netflix.

(Visited 1 times, 15 visits today)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Linfotoutcourt 85340 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine