Magazine Culture

Fendragon, Barbara Hambly

Par Maliae

Fendragon, Barbara HamblyRésumé :  » Je suis Morkeleb le Noir. Je ne suis et ne serai l’esclave de personne, encore moins d’une femme humaine.  »
Lorsque Jenny Waynest, compagne du Fendragon des légendes, accepte d’accompagner l’amour de sa vie vers les terres du Sud où l’appelle son Roi, elle ne sait pas ce qui l’attend: les intrigues vénéneuses de la magicienne Zyerne, le souffle brûlant du plus sombre des dragons, mais aussi le feu dévorant d’une passion séculaire – la douleur, le renoncement et la mort.

Avis : Jenny est une sorcière et elle légèrement obsédée par la magie. Elle voudrait être plus puissante, mais elle est tombée amoureuse de John le Fendragon, et n’use pas assez de sa magie pour évoluer. Tout va changer quand on va demander à John de venir tuer un dragon dans le sud. Mais parfois, le dragon n’est pas le véritable problème, et Jenny et John vont faire face à une puissante sorcière : Zyerne.

J’ai bien aimé cette lecture, l’aventure que les personnages vont vivre en allant combattre ce dragon. Au début le Fendragon n’est pas chaud pour mettre sa vie en jeu pour aller tuer un dragon, mais il finit par accepter d’accompagner Gareth dans le sud. Jenny le laisse partir à condition qu’elle vienne avec lui. Leur couple était assez beau et fort. Je me suis beaucoup attaché à John, j’aimais vraiment son caractère. J’ai eu plus de mal avec Jenny, qui m’agaçait de chercher ainsi le pouvoir quitte à renoncer à tout à côté. Si Gareth est chiant au début, il s’améliore au cours de l’histoire et on finit par s’attacher à lui aussi. J’ai déteste Zyerne, c’est une vraie peste, assoiffée de pouvoir. J’ai bien aimé le dragon (mais en même temps c’est un dragon !)

Il y a beaucoup d’action et de retournement de situation dans le livre, mais ça reste plutôt classique. J’ai bien aimé l’histoire d’amour, même si Jenny est un brin obsédée par la magie, John et leurs enfants comptent beaucoup pour elle. J’ai apprécié comment l’aventure se déroulait et j’ai eu peur pour les personnages. La fin m’a pas mal plu, même si j’ai eu peur des choix de Jenny.

Je retiendrai de ce livre qu’il était bien et qu’il m’a plu, mais c’est vrai que ça ne sort pas des sentiers battus de la fantasy. Et Jenny est vraiment énervante, on a le droit à pas mal de répétitions venant de sa part. Une bonne lecture tout de même.

Publicités

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Maliae 1381 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines