Magazine Culture

Critique Godzilla partie 2 : la saga Netflix prend forme

Publié le 21 juillet 2018 par Linfotoutcourt

Bien qu'on ait eu gentiment l'impression de s'être fait enflés sur la première partie, on a décidé de redonner sa chance à la saga Godzilla de Netflix à l'occasion de la sortie de la seconde partie : La ville à l'aube du combat.

Les choses sérieuses commencent. Alors que La Planète des monstres faisait beaucoup de bruit pour rien, sa suite se met enfin à raconter quelque chose. Bien que nos personnages soient toujours écrits d'une telle manière que rien ne les rend attachants et que notre lézard géant sert juste de fil rouge presque invisible, on sent se dessiner un message. Rien de bien original cependant puisqu'on y retrouve du classique de la mythologie godzillesque avec l'impact de l'homme sur la nature, sa soif de possession, de destruction. Mais en y intégrant différentes races, les thèmes prennent une dimension assez séduisante avec une confrontation de point de vue, la vraie lutte étant bel contre la nature profonde de l'homme.

Encore trop de teasing. Si le propos commence à se dessiner, on sent qu'il y a constamment cette retenue qui empêche le long-métrage d'exister véritablement pour lui-même et qui cherche juste à nous faire patienter avant la future conclusion. Comme en partie 1, L'histoire continue d'avancer au compte-goutte, avec un gros morceau de bravoure à la fin pour retenir notre attention. Certes il y a du mieux, mais Godzilla aurait tellement gagné à ne pas avoir la folie des grandeurs en s'accordant sur un seul film plus condensé.

Godzilla 2 : La ville à l'aube du combat est disponible sur Netflix

(Visited 1 times, 25 visits today)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Linfotoutcourt 85340 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine