Magazine Cinéma

[Dossier] 20 teen movies à voir absolument

Par Onrembobine @OnRembobinefr
[Dossier] 20 teen movies à voir absolument

Partager la publication "[Dossier] 20 teen movies à voir absolument"

Quelle est la recette d’un bon teen movie ? Une question difficile tant le genre a donné lieu à beaucoup de films disons… anecdotiques et opportunistes. Néanmoins, nous avons aussi eu droit à des œuvres mémorables. Des comédies ou des drames, qui ont réussi à saisir l’essence de l’adolescence…

Voici 20 longs-métrages incontournables. Dans le désordre…

Supergrave (2007)

Une comédie qui réussit l’exploit d’être hilarante mais aussi de proposer une réflexion pertinente et pleine de tendresse sur la fin de l’adolescence. Et puis ce casting…

via GIPHY

Adventureland : un job d’été à éviter (2009)

Injustement méconnu, ce film signé Greg Mottola, le réalisateur de Supergrave, est pourtant l’une des meilleures choses qui soit arrivée au teen movie. Baigné dans une douce mélancolie, porté par des acteurs au diapason, remarquablement écrit, il s’impose comme une parenthèse enchantée et se fait le vecteur d’émotions fortes et fédératrices. Difficile de ne pas s’y reconnaître.

via GIPHY

Breakfast Club (1985)

Le classique qu’on ne présente plus. Le film de John Hughes qui a largement contribué à définir ce que serait le genre dans les années à venir. Celui auquel on ne cesse de rendre hommage (et de copier).

via GIPHY

Génération Rebelle (1993)

Le manifeste de Richard Linklater sur la fin de l’adolescence est forcément empreint d’une folie douce très rock and roll. Un autre classique qui a bizarrement un peu loupé le coche en France.

via GIPHY

Le Monde de Charlie (2012)

Tendre, drôle parfois, Le Monde de Charlie est surtout tragique et ne sonne jamais plus vrai que lorsqu’il dépeint les sentiments à fleur de peau d’un groupe de personnages aussi démunis que décidés à prendre le contrôle de leur existence.

via GIPHY

American Pie (1999)

Difficile de passer à côté. Autant les suites n’ont rien d’indispensable, autant ce premier volet à tout de même fait souffler un vent de fraîcheur à l’époque de sa sortie.

via GIPHY

Virgin Suicides (1999)

Peut-être le meilleur film de Sofia Coppola. Une lente et tragique mélopée baignée par les volutes de la musique du groupe Air et portée par le charisme troublant de Kirsten Dunst.

via GIPHY

Napoleon Dynamite (2004)

L’un des films les plus drôles (et les plus décalés) du monde. Mais pas que… Chef-d’œuvre.

via GIPHY

Lolita malgré moi (2005)

Aussi drôle qu’enlevé, Lolita malgré moi est l’un des meilleurs teen movies des années 2000. Rien de moins !

via GIPHY

Grease (1978)

En matière de comédie musicale, on a jamais vraiment fait mieux. Notamment pour les chansons et les numéros, ici tous fantastiques et galvanisants.

via GIPHY

The Spectacular Now (2013)

Ce teen movie très sensible aborde avec une pertinence incroyable le problème de l’addiction à l’alcool. Une réussite indéniable qui tient beaucoup à la performance habitée de Shailene Woodley et de Miles Teller, tous les deux formidables.

via GIPHY

Clueless (1995)

Une comédie culte certes très légère mais aussi irrésistible. Alicia Silverstone (alors égérie d’Aerosmith), dont ce sera finalement le seul film vraiment marquant, y est pour beaucoup.

via GIPHY

Juno (2007)

Première collaboration entre le réalisateur Jason Reitman et la scénariste Diablo Cody. Première réussite.

via GIPHY

The Girl Next Door (2004)

Une comédie un peu graveleuse mais aussi pleine de tendresse portée par une volonté tout à fait louable de faire rire tout en proposant une émotion sous-jacente qui parvient à percer lors de moments de grâce aussi surprenants que bien intégrés.

via GIPHY

Thirteen (2003)

La révélation Evan Rachel Wood habite ce film troublant.

via GIPHY

via GIPHY

Kids (1995)

Larry Clark n’a jamais fait dans la dentelle. Et si il est souvent tombé dans l’excès par la suite, Kids reste son œuvre la plus équilibré et la plus percutante. Un regard sans concession sur cette période délicate de l’existence qu’est l’adolescence.

via GIPHY

The Edge of Seventeen (2016)

Une vraie/fausse comédie portée par la géniale Hailee Steinfeld et par le toujours excellent Woody Harrelson. Dommage que le film soit passé inaperçu.

via GIPHY

Lady Bird (2018)

Un peu prétentieux certes, Lady Bird parvient tout de même à faire passer son message, bien aidé par la remarquable Saoirse Ronan, comme toujours parfaite.

via GIPHY

Spring Breakers (2013)

On aime ou on déteste mais difficile de nier qu’Harmony Korine n’a pas fait dans la demi-mesure. Outrancier, vulgaire, tapageur, coloré, vain et criard, Spring Breaker finit par ne ressembler qu’à lui même.

via GIPHY

La Folle journée de Ferris Bueller (1986)

Un autre classique de John Hughes. Le film emblématique de la filmographie de Matthew Broderick.

via GIPHY

@ Gilles Rolland


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Onrembobine 57561 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines