Magazine Culture

Chronique | Les Maux bleus de Christine Féret-Fleury

Par Carpme

Chronique | Les Maux bleus de Christine Féret-Fleury

Cette lecture a miraculeusement éloigné ma panne de lecture ! Il faut dire que je traînais derrière moi plusieurs romans inachevés… et mon cerveau ébouillanté par la canicule ne m’a pas aidée à me concentrer. C’est sans attente particulière que j’ai commencé Les Maux bleus.

Certes, ce n’est pas du tout un roman léger et très joyeux parfait pour l’été. Je dirais même sur le sujet du roman est sérieux. Ici, l’autrice parle de l’homosexualité et surtout d’homophobie. Malheureusement, le rejet et le mépris ne vient pas toujours des inconnus mais il peut aussi venir de l’entourage proche.

Dans Les Maux bleus, nous suivons l’histoire d’Armelle une adolescente de seize ans. Très jeune, elle se rend compte qu’elle aime les filles. Elle va se poser beaucoup de questions sur qui elle est et comment trouver sa place dans une société conformiste et à cheval sur la normalité. En plus d’être confrontée à elle-même, elle vivra le mépris de ses camarades de classe et de sa propre famille. Elle se verra jetée à la rue, sans aide, jusqu’à ce que…

Le début de ma lecture a été un peu fastidieuse car j’ai eu du mal à accrocher avec le style d’écriture de l’autrice. Mais petit à petit, je m’y suis faite et j’ai fini par ne plus lâcher le roman ! On s’attache très vite à Armelle, une jeune fille touchante et courageuse qui essaie de s’accepter telle qu’elle est. J’ai vraiment apprécié ce roman par sa juste valeur, où l’on essaie de se mettre à la place d’autrui et où l’on gagne en tolérance et respect.

Chronique | Les Maux bleus de Christine Féret-Fleury
Les héroïnes fortes, l’acceptation de soi, les sujets sérieux

★★★★

Les Maux bleus, Christine Féret-Fleury, éd. Gulf stream éditeur, coll. Échos, 200 p.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Carpme 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines