Magazine Culture

Avignon 2018 – Igit : ce petit quelque chose de Brel

Publié le 25 juillet 2018 par Linfotoutcourt

Igit est un artiste complet et magnétique qui se situe aux croisements des genres. Dans ce spectacle musical qui régale autant les yeux que les oreilles, il nous offre un moment d'enchantement, de douce mélancolie.

Un merveilleux conteur. Si Igit nous transporte avec sa voix chaude et profonde, ce n'est pas seulement en chantant. En effet, armé de sa guitare, son chapeau, et cette fêlure au coin du cœur et de la voix, ce poète des temps modernes nous raconte aussi l'histoire d'une jolie rencontre dans laquelle les chansons qui se succèdent ne font que marquer des étapes. La plume est sensible, délicate, nuancée ; elle nous fait vibrer l'âme et esquisser des sourires emplis de tendresse.

Une mise en scène poétique. Ce concert/spectacle n'est pas son nous rappeler la création de Gaston moins le quart, que nous avions découvert avec enchantement l'année dernière dans cette même salle. Car on ne fait pas qu'écouter et apprécier la musique, on observe les différents objets qui s'animent sur scène et les différents instruments qui emplissent l'air de jolis sons. On regarde les dessins qui défilent pour nous peindre l'histoire qui se déroule. Il n'y a pas à dire, Igit, ce n'est pas qu'un chanteur, c'est un univers.

Igit, avec Antoine Barrau, se joue du 5 au 29 juillet au Festival Off d'Avignon, au Théâtre L'arrache-Coeur, à 12h.

Retrouvez tous nos articles consacrés au Festival Off d'Avignon ici.

(Visited 1 times, 8 visits today)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Linfotoutcourt 85340 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine