Magazine Cinéma

[critique] Roulez jeunesse

Par Vance @Great_Wenceslas
[critique] Roulez jeunesse

Un bon petit - et premier - film que ce Roulez Jeunesse de Julien Guetta, qui, malgré un scénario très linéaire et des seconds rôles qui cabotinent un peu trop, livre aux spectateurs une histoire émouvante avec un Eric Judor parfait.

[critique] Roulez jeunesse

Nous ne serons pas aussi dithyrambiques que certains mais le premier long-métrage de Julien Guetta est plutôt bon. Son Roulez Jeunesse possède ainsi de très belles qualités de mise en scène, malgré une écriture un peu laborieuse qui se contente d'accumuler les clichés de ce genre de production. C'est que le scénario linéaire est relativement convenu et que la seule petite touche d'extravagance - si l'on peut dire - que se permettent les auteurs tient dans la caractérisation des personnages.

Si la plupart des seconds rôles nous aura passablement agacé - ils sont quasiment tous hystériques et les acteurs qui les interprètent cabotinent un peu trop - il n'en est rien de celui d' Eric Judor et des trois enfants qui lui volent presque la vedette. On pourra reprocher un léger manque de naturel dans le jeu du très jeune Ilan Debrabant, mais il se débrouille plutôt bien, avec Louise Labeque, face à un Eric Judor parfait dans ce rôle auquel l'humoriste aura peu habitué ses fans.

[critique] Roulez jeunesse

Ne voyez pas nécessairement un reproche dans le fait d'avoir trouvé

[critique] Roulez jeunesse

certains personnages exaspérants ou en surjeu, cela apparaît comme une nécessité des scénaristes pour donner une sorte de légèreté à une intrigue souvent anxiogène. En effet, Roulez Jeunesse n'est pas une simple comédie. C'est une comédie dramatique, avec une histoire émouvante qui ne cherche jamais à faire rigoler les spectateurs toutes les deux minutes. Bien au contraire puisque le pathos y est parfois un peu trop appuyé - et sans aucune subtilité.

On terminera en émettant également quelques réserves sur les réactions illogiques des personnages, qui auront sans doute tendance à vous irriter. Mais qu'importe, le film fonctionne plutôt bien. Certains spectateurs y verront même un feel good movie. Un bon petit premier film.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vance 6006 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines