Magazine Culture

Prince-Prince-1979

Publié le 26 juillet 2018 par Numfar
Prince-Prince-1979

Le 19 octobre 1979 paraît le 2e album composé, interprété et produit par Prince, intitulé sobrement "Prince" (#22 US).

I wanna be your lover

Why you wanna treat me so bad?

Sexy dancer

When we're dancing close and slow

With you

Bambi

Still waiting

I feel for you

It's gonna be lonely

(Prince)

A part la participation d'André Cymone aux choeurs sur "Why you wanna treat me so bad", l'intégralité de l'album est encore une fois, entièrement fabriqué par Prince sans aide extérieure.

Après un premier album que j'aime beaucoup, mais un peu gentillet, Prince appuye sur la pédale FUNK et réussit à nous secouer dans tous les sens.

Mes titres préférés sont la sublime ballade "When we're dancing close and slow", le hard rock "Bambi" (pourquoi est-ce que Prince a abandonné ce style de musique plus tard? Il est parfait quand sa voix haut perchée est entourée de riffs épais et saignants...), la ballade chaloupée "Still waiting" et l'émouvante finale de "It's gonna be lonely".

Une réussite qui le fait entrer pour la première fois dans le top 30 US des ventes d'albums.

Pour les singles, il ne chôme pas:

I wanna be your loverest son premier hit (#11 US et #41 UK, première apparition dans les charts européens.)

Les autres singles sont moins populaires:

Why you wanna treat me so bad?, Still waiting, Sexy dancer et Bambi sont tous des flops.

Prince monte son groupe et part en tournée, d'abord dans des petits clubs et théâtres avant de faire la première partie de Rick James et son show ultra hot qui va donner des idées au jeune génie.

Son premier groupe est formé de:

Dez Dickerson: guitare

Gayle Chapman: claviers

Dr. Matt Fink: claviers

André Cymone: basse

Bobby Z: batterie

A l'exception de Gayle Chapman, rapidement remplacée par Lisa Coleman, la plupart des musiciens qui l'accompagnent lors de cette première tournée, feront partie du légendaire The Revolution.

Avec ce 2e album, Prince a lâché les lions et exposé son torse poilu à la face du monde, mais ses textes restent encore bon enfant.

La rencontre avec Rick James, va déclencher une (r)évolution vers une musique encore plus chaude et sexy et des textes carrément provocateurs qui vont choquer l'Amérique.

© Pascal Schlaefli is back...

...in the jungle of Urba City

26 juillet 2018

Du même auteur sur Itunes ou Amazon:

Serial Angel vol.1

The Blacksouls

Partager : J'aime

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Numfar 50 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte