Magazine Culture

Les Trophées de la Comédie musicale

Par A Bride Abattue @abrideabattue
Les Trophées de la Comédie musicaleQuel plaisir que d'avoir été conviée à assister à la remise des Trophées de la Comédie Musicale qui s'est tenue ce soir, en public au Théâtre des Nouveautés.
Journalistes, blogueurs et professionnels du spectacle vivant sont à l’initiative de ce projet et ce sont eux qui attribuent les récompenses mais le public a droit à son prix. Le projet vit sous forme d'association loi 1901, à travers six entités fondatrices, la chaine YouTube Broadway à Paris est une chaîne YouTube, la compagnie Kryzensha, le site web Musical Avenue, la structure Musidrama, Patrick Niedo et le web magazine Regard en Coulisse.
La cérémonie de cette seconde édition a été orchestrée de mains de maitres, avec talent et humour, par Prisca Desmarez (Oliver Twist, Cats...) et David Alexis (Oliver Twist, Priscilla Folle du Désert...), au cours de laquelle 17 Trophées ont été remis, récompensant les meilleures comédies musicales et les artistes de comédie musicale française.Les Trophées de la Comédie musicaleIls nous ont offert en ouverture un medley dédié à Starmania qui fête aujourd'hui les 40 ans de la sortie de l'album, dont on regrette le départ des créateurs (Michel Berger, Balavoine et récemment France Gall).
On se souvent qu'en 1968 les scènes furent électrisées par Hair, en 98 Notre Dame de Paris.
Grease, production de Stage Entertainement actuellement au Théâtre Mogador, partait favorite avec 13 nominations dans 11 catégories. A ses côtés Les Aventures de Tom Sawyer (lui aussi joué à Mogador) était bien positionné avec 11 nominations. Comédiens ! et La Famille Addams en comptait chacune 8.
La question du nombre n'est pas systématiquement augure de récompenses puisque si Comédiens ! en a obtenu 5, La Famille Addams est repartie bredouille, mais sans avoir démérité le moins du monde. Le public a d'ailleurs très chaleureusement applaudi l'extrait qui a été joué sur la scène.
A l'instar des Molières, quelques pièces trustent littéralement les récompenses, et c'est dommage qu'ils ne soient pas 17 à monter sur scène puisqu'il y a 17 trophées. Le système veut qu'il soit quasiment évident que le Trophée du meilleur spectacle musical s'accompagne du Trophée de la mise en scène (pour Samuel Sené que l'on a vu sur scène toute la soirée puisqu'il en fut le chef d'orchestre) et en toute logique du trophée du livret (Éric Chantelauze et Samuel Sené).Les Trophées de la Comédie musicaleSamuel a profité d'un de ses (nombreux) passages devant le micro pour exprimer sa fierté pour les personnes qui sont autour de ceux qui sont récompensés. Parce que le metteur en scène ne fait pas "que" raconter une histoire mais est surtout un fédérateur d'équipe. Le trophée est la preuve que treize ans après être resté dans un tiroir un projet comme Comédiens! peut ressortir et vivre. C'est aussi la preuve qu'on peut être pluridisciplinaire, musicien certes, mais aussi metteur en scène. Il souligna enfin sa fierté de participer à l'aventure d'un art qui mélange tous les arts.Les Trophées de la Comédie musicaleComme les interprètes sont pour beaucoup dans le succès du spectacle il n'y a rien d'étonnant à ce que Fabian Richard remporte le trophée de l'artiste interprète masculin. Il confie avec un humour décapant avoir été traumatisé par la perte du Molière de la révélation en 2007 et se justifie ainsi d'avoir joué dans Plus belle la vie ensuite. Il n'a pas pu se retenir de dire (à destination de la Comédie française) qu'on ne fait plus de blague avec les Dix commandements depuis 2004 ... même au Club Med.
Marion Préïté reçut celui de la révélation féminine. Elle a souligné sa fierté d'avoir pu interpréter le rôle d'une femme "qui n'est pas seulement jolie mais qui a des choses à dire" ...Les Trophées de la Comédie musicaleLes Trophées de la Comédie musicaleCinq aussi pour Grease : Trophée de la chorégraphie pour Martin Michel et Tim Van Der Straeten.  Trophée du second rôle féminin pour Emmanuelle N’Zuzi (très émue aussi de lire son nom gravée sur la récompense et de voir reconnu cet art de la comédie musicale) pour son rôle de Rizzo. Trophée de l'artiste révélation masculine pour Yanis Si Ahmed (ému à l'extrême) pour son rôle de Kenickie (à droite ci-dessus). Et Trophée du second rôle masculin pour Alexandre Faitrouni pour son rôle de Eugène. Le jeune interprète approuve Emmanuelle et souligne qu'on est l'artiste qu'on est par les rencontres que l'on fait.Trophée de l'artiste-interprète féminine pour Alyzée Lalande pour son rôle de Sandy (ex-aequo avec Delphine Grandsart pour Louise Webert dite La Goulue).Les Trophées de la Comédie musicaleDelphine Grandsart a profité de sa montée sur scène pour indiquer que la Goulue était le seul projet à avoir été monté sans producteur, avis aux amateurs ! Elle a lancé un appel à ceux qui étaient dans la salle, tourneurs, investisseurs et autres partenaires pour permettre des prolongations au spectacle.Les Trophées de la Comédie musicaleTom Sawyer, le musical double la mise avec le Trophée de la comédie musicale jeune public, et le Trophée du public, qui correspond à une très belle reconnaissance. On remarquera sur la scène (photo ci-dessous) la présence de Marion Préïté qui interprétait le rôle de Tante Polly.Les Trophées de la Comédie musicaleLudovic-Alexandre Vidal et Julien Salvia remportent également le Trophée de la partition.Les Trophées de la Comédie musicaleLe Trophée de la revue ou du spectacle musical est décerné à Bô, le voyage musical qui est aussi couronné du Trophée de la scénographie (Emmanuelle Favre, Gilles Papain et Denis Koransky).Les Trophées de la Comédie musicaleLe Trophée de la création costumes revient à Zoé Imbert et Micki Chomicki pour Jack, l’Éventreur de Whitechapel. Manifestement très stressée, la jeune femme a rendu hommage au compositeur de Jack et a voulu lui rendre justice et à Micki qui a fait une très belle création de perruques.Les Trophées de la Comédie musicaleHairspray, le musical, repart avec le Trophée de la reprise. Ned Grujic, le metteur en scène a tenu à saluer toute l'équipe, présente et passée, en souhaitant de beaux jours au monde de la comédie musicale qu'il espère voir bientôt aussi populaire que le théâtre.Michel Legrand (hélas absent car souffrant mais dignement représenté par Jasmine Roy, la madame Emery des Parapluies de Cherbourg) a reçu un trophée d'honneur pour l’ensemble de son oeuvre. Mais les deux maitres de cérémonie ont interprété pour le bonheur de nos oreilles se sont lancés dans une reprise de Quand on s'aime, en se livrant à une compétition de scats très applaudie. Nous avons appris aussi avec joie que le grand musicien allait adapter Peau d'âne à la rentrée pour le Théâtre Marigny, une grande aventure qu'il qualifie de "française" qu'il aborde avec curiosité, enthousiasme et une éternelle jeunesse.
La soirée a été ponctuée de très beaux moments musicaux. Par toute la troupe de Grease. Mais aussi par exemple avec un extrait très intimiste de La Clef de Gaïa interprété par Lina Lamara et Pierre Delaup. Et un autre de La Goulue. sans compenser d'aucune sorte l'absence de trophées il fut malgré tout très agréable de voir ces spectacles de qualité honorés ce soir.Prisca Demarez et David Alexis ne ne nous ont pas éblouis que par leurs tenues (elles furent prétexte à commentaires humoristiques. Le final Finale de la cérémonie, interprété par eux et les chœurs de chanteurs et danseurs sur une musique composée par Raphael Bancou et des paroles de Agnes Boury et Stéphane Laporte a clôturé la soirée en joie.Les Trophées de la Comédie musicaleVous pouvez retrouver (presque) la totalité de la soirée ici. Et je vous dis "On se retrouve l'année prochaine ! "

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


A Bride Abattue 10028 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines