Magazine Culture

Les Vrais Cas de Mindhunter

Publié le 27 juillet 2018 par Hunterjones
Les Vrais Cas de Mindhunter La (très bonne) série Mindhunter sur Netflix est basée sur le livre du même nom de John Douglas, qui devient Holden Ford dans la série, le premier officier du FBI à appliquer des recherches approfondies sur les tueurs en série, (dont on vit l'invention du terme vers le 8ème épisode), les rencontrant, tentant de comprendre leur manière de penser, dressant des profils psychologiques, afin de tenter de prévenir le coups. Donnant ainsi un sérieux coup de main aux traqueurs de désaxés mentaux.
Les Vrais Cas de Mindhunter
Les acteurs Jonathan Groff et Holt McCallany (aidés par la suite par la charmante Anna Torv dans les développements psychologiques) rencontrent plusieurs tueurs en séries comme l'a fait Douglas et un complice dans les années 70. Tous les cas sont vrais. Certaines scènes sont même le complet verbatim de l'entrevue tenue avec les vrais tueurs en série.
Voici quelques uns des vrais tueurs exposés dans la série.
Les Vrais Cas de Mindhunter
Edmund Kemper (interprété par Cameron Britton)
Le "coed killer" est un géant de 6'9, ayant tué ses grand-parents en 1964, avant de kidnapper et d'assassiner 5 étudiantes (co-locataires) et un étudiant, sa propre mère et la meilleure amie de celle-ci. Il a décapité ses victimes et a eu une relation sexuelle orale avec les têtes, incluant celle de sa mère. Il a aussi placé les mains de ses victimes comme dans un sorte de casse-tête(sans jeux de mots macabres). Il est toujours en prison, ayant eu droit d'être entendu pour une possible libération l'an dernier. Refusée bien entendu. Ce qui intrigue c'est qu'il a un quotient intellectuel de 145. Brutal. La scène finale de la série s'est déroulée pour vrai, mais dans une pièce de prison où Douglas l'interviewait, pas à l'hôpital.
Les Vrais Cas de Mindhunter
Monte Ralph Rissel (interprété par Sam Strike)
L'un des plus jeunes tueurs en séries ever. Mais aussi l'un des plus méconnus. Il a commencé à l'âge de 14 ans, violant pas moins de 12 femmes, avant d'en assassiner 5 autres. Il sera arrêté pour ça 5 ans plus tard, héritant de 4 fois la prison à vie. Il a aussi un quotient intellectuel de 120! C'est par lui qu'on établit des prédispositions familiales, potentiels éléments déclencheur de psychose assassine.
Les Vrais Cas de Mindhunter
Jerry Brudos (interprété par Happy Anderson)
Le "fetish killer" non seulement aimait s'habiller en femme, mais il devenait sexuellement fort excité par les souliers. Ce que les enquêteurs lui ont présenté. Il n'a jamais hésité à se compromettre sexuellement avec un talon haut, devant les agents. Il avait été arrêté pour avoir kidnappé 4 jeunes femmes et pour les avoir assassinées. Déguisé en femmes, lui-même. Collectionnant la lingerie des victimes. Il est mort en prison du cancer en 2006.
Les Vrais Cas de Mindhunter Richard Speck (interprété par Jack Erdie)
En 1966, Speck brutalise et torture 8 étudiantes infirmières dans le sud de Chicago. Il en viole une simplement parce qu'elle est ligotée à plat ventre sur un divan, le postérieur presqu'exposé, et les tuera toutes, parce que ce n'était pas leur bon soir. Seule celle qui lui avait ouvert la porte survivra, réussissant à s'échapper et à alerter les autorités pour faire arrêter Speck. Ce dernier avait un vrai tatou sur le bras disant "born to raise hell". C'est comme ça qu'on a pu le retracer facilement. Dans la série, il commence à collaborer quand on s'intéresse à son tatou, qu'il juge "célèbre". Speck est mort d'une crise cardiaque en 1991.
Les Vrais Cas de Mindhunter
Darrel Gene Devier (interprété par Adam Zastrow)
Celui-là n'est pas un tueur en série, il n'a tué qu'une fois, mais c'est par lui que Douglas réussira à assoeir sa réputation d'interviewer en perfectionnant sa technique d'approche. La scène finale le mettant en vedette est un verbatim complet de la réelle séance. Devier était un émondeur privé coupant des branches d'arbres dans la rue d'une famille qui comptait une jolie jeune fille de 12 ans, trop souvent appétissante dans son costume de majorette, aux yeux de Devier, qui la kidnappera, la violera et la tuera à coups de roche. Il sera électrocuté en 1995.
Les Vrais Cas de Mindhunter
Dennis Raider (interprété par Sonny Valicenti)
Le BTK killer (Bind-Torture-Kill) ne nous est pas officiellement présenté dans la série. 10 fois, en autant d'épisodes, on commence au Kansas, où on le voit errer, apprendre à faire des noeuds, brûler des photos de femmes ligotées, exprimer de la rage tout seul dans sa chambre, traîner dans des maisons ne lui appartenant pas, jamais plus qu'une minute ou deux. Toujours en ouverture. Sans dialogue. On nous prépare pour la saison 2. La première saison se termine et nos enquêteurs n'en ont pas encore entendu parler.
Un vétéran de l'armée, un leader de scoutisme, un diplômé en administration de la justice, il tue ensuite 8 femmes et deux hommes au Kansas, les attachants avec des sacs de plastique, des cordes, des ceintures, des bas nylons. Il écrira des poèmes à ses victimes et s'habillera en femmes afin d'imiter ses victimes. Il est arrêté en 2005 et sert depuis 10 sentences de prison à vie.
Les Vrais Cas de Mindhunter
Évoqués, mais non vus,  aussi dans la série: Charles Manson, David Berkowitz(le fils de Sam), Vaughn Greenwood (le Skidrow Slasher), Herbert Mullin, Posteal Laskey Jr (L'étrangleur de Cincinatti) Gerard John Schaefer.
Les Vrais Cas de Mindhunter Glauque, mais fascinante série, réalisée au moins 4 fois par l'excellent David Fincher, et dont les reproductions sonores sont une belle reconstitution des années 70.
John Douglas sera derrière le premier profil psychologique du Unabomber, et changera l'histoire dans l'analyse des criminels existants et en devenir.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hunterjones 432 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines