Magazine Concerts & Festivals

The Tall Grass et Mark Moldre dans le cadre du festival Place aux artistes sur l'esplanade du casino à Saint-Quay-Portrieux, le 25 juillet 2018

Publié le 25 juillet 2018 par Concerts-Review
The Tall Grass et Mark Moldre dans le cadre du festival Place aux artistes sur l'esplanade du casino à Saint-Quay-Portrieux, le 25 juillet 2018

The Tall Grass et Mark Moldre dans le cadre du festival Place aux artistes sur l'esplanade du casino à Saint-Quay-Portrieux, le 25 juillet 2018

Seconde journée de concerts pour le Festival Place aux Artistes à Saint-Quay Portrieux , au programme sur l'esplanade du casino, deux groupes australiens programmés au Binic Folk Blues Festival: The Tall Grass et Mark Moldre!

Entrée libre, donc si ta bourse est à plat, rien ne t'empêche de prendre place sur les gradins pour assister au show sans faire la manche, éventuellement tu peux te taper un plongeon dans la Manche, à 20:45', la t° de l'eau indiquait 20°.

Mark Moldre

ex- leader de Hitchcock's Regret, désormais officiant sous son patronyme et auteur deux EP's et de deux LP's, le dernier, 'An Ear To The Earth'!

Genre?

Americana/alt country/folk/blues/timeless roots rock!

L'homme au chapeau emprunté à Tom Waits ( pas un hasard) et aux binocles hérités de Costello, se présente accompagné par quelques uns des meilleurs artificiers de Sydney, Adam Lang : barbe mitée, banjo et slide/ Reuben Wills, T-shirt Sun Ra et contrebasse/ Jamie Hutchings: guitare et tambour et son frangin, Scott Hutchings, Nikon et drums.

Le set débute par 'Nowhere at all', aucune idée si le sleepwalker se prénomme Luke, de doute façon, Luke se promenait dans le firmament, mais de toute évidence cet alt.country nonchalant a plu à l'assistance.

La clique poursuit par une ballade Nick Caveienne baptisée ' Till now' sur le papelard, que t'a tendu Adam, avant de proposer 'Everything I need', a song about a dream, l'élégant Jamie a délaissé sa gratte pour tambouriner, après avoir vanté la nourriture locale le singer/songwriter nous balance ce tango aux saveurs Tom Waits affinées.

Adam, tu leur fais le coup de Delivrance, le mec est plus rapide que l'éclair, il égrène les notes à une vitesse inouïe, I can't talk as fast as he plays, voici ' Bone Orchard' ...I'm gonna lay my body down... du côté de la Louisiane!

Trois guitares en action lors de 'How long' ( since you've been here), encore un titre, vaguement reggae ( superbe), non retrouvé dans la disco, le garçon prépare un nouveau pamphlet!

'Killer anxiety' devrait plaire aux fans de Trini Lopez et de calypso, 'Leave me' sera nettement plus rock, pour ne pas dire salement fiévreux.

Après une amorce métallique, on a droit à 'Fever' qui n'avait rien à voir avec le standard dont Peggy Lee a interprété la version la plus connue, d'ailleurs il s'agissait de Fever Dreams et c'était peut-être pas à Peggy qu'il pensait.

...my arms are getting tired
I'm holding back the ' four winds'... is a sea shanty, normal lorsqu'on se produit dans une station balnéaire.

Saint-Quay, demain on se produit à Binic, ce soir on vous quitte avec 'Where will I be' et ses relents gospel.

Great gig, si Mark Moldre passe dans ton bled ou dans les environs, ne le rate pas!

On prend à peu près les mêmes, Reuben Wills, basse/ Jamie Hutchings: guitare, chant/ Scott Hutchings, drums, on y ajoute Peter Fenton, acoustique, ukulele et chant, on obtient The Tall Grass, sortez la tondeuse...

The Tall Grass et Mark Moldre dans le cadre du festival Place aux artistes sur l'esplanade du casino à Saint-Quay-Portrieux, le 25 juillet 2018
The Tall Grass et Mark Moldre dans le cadre du festival Place aux artistes sur l'esplanade du casino à Saint-Quay-Portrieux, le 25 juillet 2018

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Concerts-Review 35011 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte