Magazine Culture

Avignon 2018 – A fond : une pièce à deux vitesses

Publié le 28 juillet 2018 par Linfotoutcourt

A Fond, Lauréat du prix de la presse et du Festival Traits d'Union, met en parallèle deux situations qui se déroulent en alternance sur un plateau coupé en deux. Une pièce de théâtre sombre et troublante, aux jeunes acteurs talentueux mais qui nous laisse sur notre faim.

Un peu trop de la même chose. D'un côté il y a deux ados provinciaux sans autre ambition que végéter toute la journée en regardant les trains passer et en se roulant des joints ; de l'autre, un de leurs amis en voyage vers Paris, et qui fait la rencontre d'une parisienne à la vie active et sociale passionnante au wagon-bar. Des scènes aux ambiances radicalement différentes, qui nous font rire, sourire, nous amusent, nous interpellent..., mais dont la répétition finit un peu par nous lasser.

Une destination inconnue. D'un côté : de l' ennui, des dialogues qui mettent en évidence le vide qui habitent la vie comme l'esprit de ces jeunes, un langage très (trop ?) fleuri ; de l'autre, de la maladresse, des quiproquos, de la tendresse, l'espoir peut-être d'une autre vie. Les comédiens sont attachant et excellents dans leurs personnages un peu caricaturés. Mais l'histoire manque... d'une véritable intrigue pour lier tout ça. Ou au moins d'un dénouement qui vienne bousculer un peu nos émotions.

A fond, de Lucas Henaff, avec Sylvain Begert, Marjorie Ciccone, Paul Delbreil & Nicolas Guillemot, se joue du 6 au 29 juillet au Festival Off d'Avignon, au Théâtre du train bleu, à 19h05.

Retrouvez tous nos articles consacrés au Festival Off d'Avignon ici.
Avignon 2018 – A fond : une pièce à deux vitesses

(Visited 1 times, 1 visits today)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Linfotoutcourt 85340 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine